818.667 élèves, répartis dans 2.306 centres ont passé leurs épreuves hors session de l’examen d’État

« C’est un sentiment d’une mission accomplie pour le gouvernement, parce que beaucoup ne croyaient pas à cette année scolaire au regard de l’expansion de la Covid-19. Nous avons donc relevé un grand défi, celui d’amener les enfants jusqu’aux épreuves d’évaluation certificative, dans un environnement sécurisé sur toute l’étendue du territoire national » a déclaré le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga, ce lundi 31 août 2020, au Collège Elikya à Kinshasa. C’était lors du lancement des épreuves hors session de l’examen d’État édition 2020.

La République Démocratique du Congo a, dans son ensemble, enregistré huit cent dix-huit mille six cent soixante-sept élèves finalistes du secondaire, répartis dans deux mille trois cent-six centres de passation d’examen d’État pour cette première étape des épreuves hors session.

Cette série d’épreuves, qui a commencé aujourd’hui par la dissertation, sera suivie de l’oral de français, prévu du mercredi 2 au jeudi 3 septembre prochains ; et des épreuves pratiques, du vendredi 4 au samedi 5 septembre, avant la session ordinaire fixée du lundi 7 au jeudi 10 septembre prochains.

Au regard de ce contexte de la Covid-19, le numéro un de l’EPST a diponibilisé des kits sanitaires pour parer à toute éventualité et se protéger contre cette pandémie. 

Partout où il est passé, il s’est dit satisfait d’observer le respect strict des mesures d’hygiène et des gestes barrières, d’une part ; et de voir les différents candidats passer cette épreuve de la dissertation dans un environnement sécurisé et dans un climat de sérénité, d’autre part.

Après le collège Elikya où il a entamé sa tournée de lancement de ces épreuves, Willy Bakonga s’est rendu également au Complexe scolaire Kimbuta.

Le patron de l’EPST était accompagné du Vice-Ministre, Didier Budimbu et du Ministre provincial de l’Éducation, Charles Mbutamuntu. Il sied de noter qu’avec cette série d’épreuves, la clôture de l’année scolaire 2019-2020, n’est plus qu’une question des jours.

Christian BELLA

Share Button