TENAFEP à l’ère de la Covid-19 : Un pari gagné en RDC.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique a lancé ce mercredi 26 Août 2020, le Test National de Fin d’Études Primaire (TENAFEP), à l’institut Monseigneur Bokeleale et au Collège Cardinal Malula. Une réussite, dans une période très complexe, où tous les secteurs de la vie sont fragilisés suite au nouveau coronavirus. Accompagné de l’Inspecteur Général de l’EPST, du Ministre Provincial de l’éducation et des directeurs provinciaux (PROVED) de Kinshasa, Willy Bakonga s’est rassuré des conditions sanitaires qui garantissent la sécurité des différents candidats.

Au total, un million cinq cent milles élèves finalistes ont été enregistrés dans le pays pour passer le TENAFEP. Comme promis par le gouvernement, la distanciantion physique a été respectée, le port du masque obligatoire était perceptible, émaillé des gèles hydroalcooliques et Thermoflashs, pour limiter tout risque de contamination dans les centres de Kinshasa et des différentes provinces de la République Démocratique du Congo.

Cette réalité demeure un motif de satisfaction pour le Ministre d’État, Ministre de l’EPST et tous les experts de son ministère qui se sont battu sans relâche, pour éviter une année blanche, comme l’a toujours souhaité le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Partout où il est passé, Willy Bakonga a également appelé les candidats à plus de concentration pour réussir, car l’avenir du pays dépend de leurs performances.

Le Ministère de l’EPST compte en surplus sur l’appui de l’UNICEF, un de ses partenaires éducatifs, pour une organisation parfaite de l’Examen d’État prévue dans un futur très proche.

Christian BELLA

Share Button