Année scolaire 2020-2021 : La chine et l’UNESCO appuient la scolarisation des élèves congolais

L’ambassadeur de Chine en République Démocratique du Congo, Zhu Jing a remis symboliquement au Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique Willy Bakonga, des équipements d’appui à la scolarité d’un nombre important d’élèves congolais, mercredi 14 octobre 2020. Ce don qui a été réceptionné en présence du Vice-Ministre de l’EPST Didier BUDIMBU, du représentant pays de l’UNESCO en RDC et du secrétaire général à l’EPST, s’inscrit dans le cadre de la rentrée scolaire 2020-2021, caractérisée par la pandémie de la maladie à Coronavirus.

Cet appui du gouvernement chinois via l’UNESCO, est constitué des kits des gels hydroalcooliques, des masques, des Thermos flash, des ordinateurs portables, des radios, ainsi que des trousses de fournitures scolaires. Un geste de cœur qui démontre l’attachement de la Chine aux liens de coopération qu’elle a particulièrement affermis ces deux dernières années avec la RDC, qui témoigne ainsi son soutien inconditionnel à son développement.

Le Ministre d’État, Ministre de l’EPST a remercié la Chine au nom du gouvernement de la République, pour ce don apporté aux élèves et enseignants, à l’occasion de la rentrée scolaire, dominée par le spectre de la Covid-19.

« Cette rentrée scolaire associée à la donation de ce jour démontre clairement la volonté indécrottable de la RDC et de la Chine de poursuivre la course pour la formation, mieux la construction de l’homme qui demeure le premier facteur de développement de la société », a déclaré Willy Bakonga.

C’est aussi un coup de pouce à l’enseignement à distance prôné le numéro un de l’EPST en période de trêve scolaire, et qu’il compte bien pérenniser grâce au numérique. Willy Bakonga a aussi salué l’accompagnement technique de l’UNESCO, dans la mise œuvre de la Stratégie Sectorielle de l’Éducation et de la Formation 2016-2025, et à l’atteinte des objectifs du développement durable 4 dans le pays.

La remise de ce don a coïncidé avec l’arrivée à Kinshasa d’Audrey Azoulay, Directrice Générale de l’UNESCO, qui séjourne dans la capitale pour deux jours. Sa visite vient rappeler l’importance du retour à l’école, à l’attention à apporter à l’éducation des filles.

Christian BELLA

Share Button