PERSE : Les médias et la société civile s’approprient du projet

Le Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Éducation (SPACE), a présenté aux professionnels des médias et les acteurs de la Société Civile, le Projet d’Urgence d’Équité et de Renforcement du Système Éducatif (PERSE), dans le but de les pousser à s’approprier du projet. C’était le vendredi 11 septembre 2020, au Centre des Ressources pour Enseignants de Kinshasa (CREK).

Le Secrétaire Permanent du SPACE, le Professeur Valère Munsya a dans son intervention expliqué aux parties prenantes les articulations du PERSE, surtout en ce qui concerne les différentes étapes de décaissement des 800 millions de dollars américains que la Banque Mondiale a alloués au secteur de l’éducation. Ce financement est tributaire des résultats et objectifs fixés au départ entre cette institution internationale et le Gouvernement de la République.

Les services de l’administration du Ministère de l’EPST devront être renforcé pour améliorer leur performance, en vue de gagner le pari consigné dans les engagements pris dans le cadre de cet accord.

La société civile et les professionnels des médias ont été appelés à s’imprégner des conditionnalités attachées au financement de la Banque Mondiale. Ces partenaires éducatifs ont appréciés cette démarche, ils se sont d’ailleurs dit prêt à accompagner le PERSE. Ces partenaires ont été ensuite conviés à jouer à leur tour, le rôle de caisse de résonnance pour éclairer la population sur le contour de ce projet.

Le financement de l’éducation exige des moyens importants, d’où le soutien de la Banque Mondiale à travers le PERSE, qui va apporter une bouffée d’oxygène aux conditions des enseignants. Une intervention très attendue par les potentiels bénéficiaires qui voient en cet apport le salut.

James IYOLO

Share Button