La RDC et l’Afrique du sud signent un contrat de partenariat pour l’introduction des TIC dans l’EPST

Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole de coopération entre la République Démocratique du Congo et la République Sud-Africaine, un contrat de partenariat vient d’être signé entre les deux pays précités aux fins d’introduire dans l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, les Technologies de l’Information et de la Communication.

Ce protocole d’accord entre les sociétés sud-africaines et le Ministère de l’EPST est signé à l’issue des rapports de deux missions de prospection effectuée en mars et juin 2018 en Afrique du Sud par Christian Luzayadio, DirecteurChef de Service de la Direction des Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (DANTIC). Ce, en se fondant sur le protocole d’accord de coopération en matière d’éducation signé entre le Gouvernement de la RDC et celui de la République Sud-Africaine le 16 mars 2016.

Ces sociétés sud-africaines, spécialisées dans l’intégration de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication dans le système éducatif permettront au Ministère de l’EPST de jeter les bases d’un enseignement ouvert et à distance et de faciliter la pérennisation et la modernisation de la gestion ainsi que l’exploitation des centres de ressources éducatives pour la formation continue des Enseignants (CRESD) et booster le système éducatif congolais.

Il sied de signaler que la Loi n°14/004 du 11 février 2014 de l’Enseignement national dans son exposé des motifs point 15, apporte une innovation : « l’Introduction de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication facilitant l’enseignement ouvert et à distance ».

La signature de ce contrat de partenariat avec le Ministère de l’EPST est intervenue, samedi 24 octobre 2020 dernier, au cabinet de travail du Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga. Pour le Directeur, Chef de service de la Direction des Archives et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (DANTIC), les attentes sont immenses : la maîtrise des effectifs, le programme, la gestion administrative et financière ainsi que pédagogique des agents à travers les technologies d’appoint.

Sandra KAVIRA et Judith KANDI

Share Button