Education de la Petite Enfance (EPE): Rédaction de quatre (4) modules de formation des instituteurs du niveau d’enseignement maternel

Quatre (4) modules de formations destinés aux enseignants du préscolaire ont été rédigés durant un atelier résidentiel. Des experts de l’Education de la Petite Enfance (EPE) sont, pendant huit jours (du 27 septembre au 3 octobre 2020), parvenus à la confection de ces modules de formation. Cette activité qui s’inscrit dans un cadre holistique de l’amélioration de la qualité de l’éducation en RDC, s’est déroulée dans la salle de conférence de l’hôtel DOM de Mbanza-Ngungu, dans la Province éducationnelle du Kongo Central II.

l’Inspectrice Générale Adjointe en charge du SERNAFOR/Maternelle, Madame Joséphine MABALA, a circonscrit le cadre de cette activité qui découle de la mise en œuvre des différentes réformes éducatives contenues dans la Stratégie Sectorielle de l’Éducation et de la Formation – SSEF (2016-2025) de la République démocratique du Congo. En sa qualité de chef de délégation, elle a invité les participants à l’assiduité et au pragmatisme pour produire les résultats escomptés dans le délai requis. L’opérationnalisation du processus de reforme de l’Éducation de la Petite Enfance (EPE) est passé par l’élaboration d’un nouveau programme et des normes. À ce stade, il se situe à l’étape de la rédaction et validation des modules de formation.

Michel OTTO, facilitateur de cet atelier, a introduit les quatre modules à revisiter. Ce qui lui a permis de lancer les échanges sur les propositions des grandes lignes devant faire l’objet de traitement pour chaque module. Les discussions sur l’aperçu global de chacun des modules ont laissé place à la constitution des sous-groupes dont les membres se sont retranchés pour entamer la revisitation.

Le travail de rédaction s’est effectué en deux sous-groupes. Le premier a traité le module sur le Forum d’échanges ainsi que celui qui traite de la Gestion d’une école maternelle. Tandis que le deuxième sous-groupe s’est penché sur le module dédié à la Fabrication des Matériels Didactiques et celui portant sur l’Apprentissage en Pré-Calcul, Pré-Lecture et en Pré-écriture. La qualité des travaux des différents groupes a été apprécié. L’on en retient des échanges enrichissants, la maîtrise des sujets et la sérénité.

Les modules validés par les experts l’EPE devront, dans les jours à venir, faire l’objet d’appropriation par un noyau des formateurs en vue du renforcement des capacités des instituteurs/trices de l’enseignement préscolaire à travers le pays.

Notons que la mise en œuvre de cette réforme par le ministère de l’EPST bénéficie de l’appui du Projet d’Amélioration de la Qualité de l’Education (PAQUE). Un projet du Gouvernement de la RDC financé par le Partenariat Mondial pour l’Education (PME ).

James IYOLO

Share Button