Willy BAKONGA met fin aux manifestations qui perturbent l’apprentissage des élèves

« Je suis étonné de voir les enfants dehors pendant que tous les syndicats des enseignants sont représentés à Bibwa pour discuter à cœur ouvert. Et au moment où nous parlons, la question des écoles catholiques est sur la table. Reprenez le travail dès demain, nous sommes entrain de trouver des solutions à vos revendications », une interpellation du Ministre d’État, Ministre de l’EPST aux enseignants du Lycée Bosangani, lors de sa descente ce lundi 02 octobre 2020 dans cet établissement scolaire, accompagné du Vice-Ministre Didier Budimbu. Cette adresse de Willy Bakonga est intervenue dans la matinée, après une manifestation inattendue des parents d’élèves dans son cabinet, pour dire non à la trêve des cours constatée dans les écoles catholiques.

Une fois de plus le Ministre de l’EPST était porteur d’un message de paix et de réconfort. Willy Bakonga a rappelé la volonté du gouvernement de la République d’appliquer le protocole d’accord de Bibwa, dont les travaux d’évaluation sont en cours jusque mercredi, jour prévu pour la conclusion et la présentation des différentes résolutions.

« Vous allez suivre les conclusions des travaux et vous constaterez que votre situation sera prise en compte dans le procès verbal, qui sera fait sous forme de décision. Nous allons par la suite signer un arrêté qui sera applicable partout pour rectifier le tir », a rassuré le Ministre.

Au regard de cette réalité, l’homme d’État aux solutions multiples a appelé les enseignants à garde leur calme et à reprendre le chemin de l’école dès ce mardi 03 2020. Le numéro un de l’EPST a également salué la détermination du gouvernement qui va payer dans quelques jours 58.000 enseignants nouvelles unités.

Willy Bakonga a promis en outre d’effectuer une autre descente ce mardi au Lycée Bosangani, pour se rendre compte de l’effectivité de la reprise des cours.

Christian BELLA

Share Button