LES EXPERTS DU SERNAFOR ET DU SGC ENRICHISSENT LES TDR SUR LES TESTING DE MODULES DE FORMATION ET OUTILS DE SENSIBILISATIONS SUR l’EDUCATIOPARENTALE

Il s’est tenu le mercredi 11 novembre 2020, une réunion d’échange sur les termes de références pour les testings des modules de l’éducation parentale  entre le service national de formation dans sa section maternelle et le service de gestion de communication  de l’EPST.

Un échange présidé par l’inspectrice général adjointe de ce service Joséphine MABALA  , objectif  de la dite réunion , enrichir les termes des références en vue de ressortir un  terme de référence validés par toutes les partie prenantes , question  de se préparer éventuellement pour la descente sur le terrain , de la mission sur les testings  des modules de formation et outils de sensibilisation  à l’éducation parentale  pour assurer ainsi le développement holistique du jeune enfant  congolais . L’activité de la mission de testings bénéficie de l’appui technique et financier du projet Paque grâce au fond du partenariat mondial pour l’éducation via la banque Mondiale.  La rencontre a eu lieu au  bureau du sernafor maternelle situé  dans la commune de la Gombe.

Au total 6 modules des formations   et un échantillon d’outils de communication pour la sensibilisation seront testés sur le terrain, ce dans 5  provinces éducationnelles dont 2 ont été ciblées par le Projet d’amélioration de la qualité de l’éducation  et 3 autres non ciblées par le projet.  Il s’agira de la province de l’Equateur 1, Kasaï central 1  Lualaba 1 Tshopo1 et Kwilu 1.

                      Deux acteurs clés participent dans cette descente sur le terrain, il s’agit du service national de formation, dans sa section maternelle  pour ce qui concerne la formation, et du service de gestion de communication pour ce qui est du volet communication.

L’objectif visé par le SERNAFOR est d’enrichir  les modules de formation à l’éducation parental  d’une part, et tester  auprès s d’un échantillon représentatif  les outils de communication pour la sensibilisation de ces différents modules, tout cela dans l’optique d’assurer  le développement holistique du jeune enfant congolais.

A  en croire Joséphine MABALA  les parents étant les premiers éducateurs des enfants , ils sont mieux placés pour connaître les forces  et les faiblesses des enfants  et ils sont de ce fait , des alliés indispensables à la réussite du développement de l’enfant ,et cette sensibilisation devrait se faire dans un cadre global de la communication face à face avec les parents  en vue d’échanger autour des problèmes majeurs  sur la santé des enfants , le développement et progrès des enfants , les comportements anormaux des enfants , pour ne citer que ceux-là.

Un testings  qui selon le consultant technique du PAQUE au SERNAFOR Michel OTTO   sera fait en deux phases, et au total 150 participant seraient sélectionnés en rapport avec la formation des éducateurs et éducatrices de l’éducation pour la petite enfance.

Magalie MUSSA et Sandra KAVIRA

Share Button