PEQPESU: COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un financement de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre du Projet d’Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU).

Ce projet s’est fixé trois objectifs, à savoir : (i) améliorer l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques et des sciences au secondaire (tronc commun et secondaire scientifique) ; (ii)  renforcer la pertinence de l’enseignement technique et professionnel dans les secteurs prioritaires aux niveaux secondaire et tertiaire ; et (iii) apporter la réponse en situation de crise ou d’urgence.

Le Projet PEQPESU se subdivise en quatre principales composantes :

La Composante 1 : Amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques et des  sciences au niveau du secondaire. 

La Composante 2 : Amélioration de la pertinence de l’enseignement technique et professionnel au niveau secondaire et tertiaire dans les secteurs prioritaires.

La composante  3   : Coordination, suivi, et  évaluation du projet ;

La composante 4   : initiative de la résilience communautaire d’urgence  dans les zones affectées par la maladie à virus Ebola (MVE).   

Le PEQPESU est classé dans la « catégorie B » de l’évaluation environnementale, du fait que, les sous-projets proposés au titre de la composante I, impliquent des travaux de génie civil (infrastructures physiques telles que la réhabilitation des établissements et des laboratoires pour les sections scientifiques, et la réhabilitation des axes routiers, etc…).

Par conséquent, en plus des impacts environnementaux et sociaux liés aux travaux de construction et de réhabilitation des axes routiers, l’exécution d’un bon nombre d’interventions pourront affecter négativement la population riveraine.  Dans la description actuelle, le projet  déclenchera les politiques de sauvegarde environnementale et sociale suivantes de la Banque : (i) Évaluation environnementale (OP/BP 4.01) ; (ii) Populations autochtones (OP/BP 4.10) ;   (iii) Patrimoine physique et culturel (OP/BP 4.11) ; (iv) Réinstallation involontaire (OP/BP 4.12).

Le déclenchement de la politique opérationnelle relative au patrimoine physique et culturel (OP/BP 4.11) restera toutefois « à confirmer » jusqu’à un stade ultérieur de la conception du projet étant donné qu’à l’heure actuelle, il n’est pas facile de déterminer si un patrimoine physique ou culturel sera touché.

Trois (3) documents ont été élaborés, il s’agit de : (i) Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) ; (ii) Cadre de Planification en faveur des Populations Autochtones (CPPA) ; (iii) Cadre de Politique de Réinstallation (CPR).

Le présent communiqué de presse concerne l’actualisation des documents de sauvegarde ci-haut cités : Ces documents ont été présentés au cours des consultations publiques tenues dans les villes ci-après :  Kinshasa, Mbandaka, Kisangani, Kananga, Bandundu ville, Bunia, Goma, Bukavu, Uvira ainsi qu’aux centres de Mutarule (Sud Kivu), Mavivi, et Benie (Nord Kivu), Biakato, Mambasa et Epulu (Actuelle Province d’Ituri) avec la participation des représentants des différentes parties prenantes des entités  dans des  Provinces.

Dans le but de faciliter leur accès au public, conformément à la politique d’accès à l’information et aux procédures de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale,  ces documents peuvent être librement consultés au :

– Secrétariat Général de l’Enseignement Supérieur et Universitaire à Kinshasa/Gombe,

– Secrétariat Général de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique à Kinshasa/Gombe,

– Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination de l’Education (SPACE) à Kinshasa/Gombe,

– Aux Ministères Provinciaux de l’Education, les gouvernorats et mairies concernés par le projet.

– A l’Unité Gestion du Projet à Kinshasa/Gombe,

– A l’Unité Technique d’Appui/Enseignement Primaire, Secondaire et Technique à   Kinshasa/Gombe,

Pour de plus amples informations,  ces documents cadres sont postés in extenso sur les sites www.peqpesu.com et www.eduqueepesp.education. Les résumés desdits documents sont publiés sur www.mediacongo.net et  www.7sur7.cd,   

Fait à Kinshasa, le 21 octobre   2019

Valère Munsya Molomb’ebebe

Secrétaire Permanent du SPACE

Cliquez sur ce lien pour télécharger le communiqué signé (PDF): Communiqué de Presse PEQPESU

Share Button