Le FPEN bientôt ressourcé pour soutenir la gratuité de l’enseignement.

« Je suis venu voir le Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Éducation Nationale (FPEN) et toute l’équipe pour les réconforter, parce que les jours à venir seront meilleurs par rapport au grand rôle que cette structure a à jouer dans la gratuité de l’enseignement. Le FPEN aura bientôt assez de moyens pour soutenir cette réforme qui est l’une des actions-phare du quinquennat du président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi », a déclaré le Vice-ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Didier Budimbu, lors de sa visite aux bureaux du FPEN, mercredi 8 juillet dernier.

Le numéro deux de l’EPST a d’abord parcouru tous les services du FPEN, pour palper du doigt les conditions de travail des agents de cette structure, qui devait avoir un apport considérable dans la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement. Didier Budimbu en a fait un constat amer : le FPEN n’avait plus de moyens de sa politique depuis la suppression de frais scolaires. C’est ainsi que le Vice-ministre a donné un message d’espoir en rassurant que le gouvernement de la République est prêt à signer un décret sur la restructuration de cette structure, qui consiste notamment à lui octroyer des ressources nécessaires pouvant soutenir la gratuité de l’enseignement, une réforme qui ouvre la porte à tous les élèves.

Il sied de signaler que le FPEN intervient dans douze domaines, notamment dans l’organisation de la Mutuelle de santé des enseignants et les activités sur la médecine scolaire, l’appui aux études spécifiques dans le domaine de l’enseignement fondamental, le soutien institutionnel et infrastructurel aux établissements d’enseignement public et aux services centraux des Ministères en charge de l’éducation nationale, en recourant aux partenaires extérieurs.

Le FPEN a donc pour objet de soutenir et de promouvoir l’éducation nationale. A cette fin, il collecte les ressources nécessaires en vue d’accomplir toutes les opérations se rattachant directement ou indirectement à cet objet. La structure pourra bénéficier encore des fonds de la part du gouvernement pour poursuivre sa mission.

Christian BELLA

Share Button