Willy Bakonga annonce un calendrier scolaire réaménagé pour les classes terminales.

« Conformément au calendrier scolaire réaménagé, la reprise des cours est fixée au lundi 03 août 2020 à 7 heures 30 minutes pour toutes les écoles tant publiques que privées agréées sur l’ensemble du territoire national. La clôture de l’année scolaire 2019-2020 et la remise des bulletins aux élèves interviendront le 03 septembre 2020 », a déclaré le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement   Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga, au cours d’un point de presse qu’il a tenu lundi 27 juillet 2020 dans son cabinet. Ces dispositions ont été prises  conformément au discours du Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi sur la levée de l’état d’urgence sanitaire, autorisant les écoles à reprendre leurs activités à partir du lundi 03 août 2020.

Willy Bakonga a tenu à préciser que ce calendrier scolaire réaménagé concerne dans un premier temps, les classes terminales à savoir la 6ième année primaire et la 4ième année des humanités, considérée autre fois 6ième année secondaire. Ce qui fait un total de près de 2 millions 300 milles élèves sur une population scolaire estimée à près de 26 millions d’élèves.

Le Ministre a aussi souligné que ce réaménagement concerne la période des cours et celle des évaluations dont les dates les plus importantes sont :
– Du jeudi 13 au vendredi 14 août 2020 : le Test National de Fin d’Etudes (TENAFEP) ;
– Du lundi 24 au jeudi 27 août 2020 : l’Examen d’État, session ordinaire.

Willy Bakonga a rappelé en outre, que la session ordinaire de l’Examen d’État est toujours précédée par les épreuves hors session qui se dérouleront de la manière suivante :
– La dissertation : lundi 17 août 2020.
– Le français oral et la pratique professionnelle : du mercredi 19 au samedi 22 août 2020.

Au sujet de la participation des élèves au TENAFEP, le numéro un de l’EPST a rassuré les parents qu’elle sera gratuite pour les écoles publiques. Dans  les écoles privées agréées, les finalistes payeront les frais de participation qui sont déjà fixés par les arrêtés des Gouverneurs de province. Les frais de participation à la session ordinaire de l’Examen d’État sont également fixés par les Gouverneurs de province.

Concernant les autres niveaux scolaires, Willy Bakonga a affirmé que les experts de son ministère continue d’étudier les modalités de la reprise des cours. Pour lui, en cas de difficulté, le ministère procédéra soit à la récupération des matières dès la rentrée scolaire en septembre prochain, soit à la moyenne pour tous les élèves qui passent de classe.

Le Ministre d’État a enfin invité tous les acteurs éducatifs, chacun dans le rayon de ses responsabilités à prendre toutes les dispositions qui s’imposent, pour garantir aux élèves une reprise des cours sécurisée dans un environnement protecteur.

« L’objectif du Ministère de l’EPST est qu’il ne soit enregistré aucun cas au Coronavirus dans les établissements scolaires », a-t-il martelé.

Christian BELLA

Share Button