Fini les doutes sur la reprise des cours ! « Elle interviendra au lendemain de la levée de l’état d’urgence sanitaire » affirme Willy Bakonga.

« Le doute qui planait sur l’éventualité d’un retour des élèves sur le chemin de l’école est complètement dissipé maintenant. Très bientôt, le 21 juillet 2020, la mesure de l’état d’urgence sera probablement levée, et là c’est la reprise des cours qui s’annonce déjà », a affirmé le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga, au cours d’une importante réunion tenue le vendredi 17 juillet 2020 avec les partenaires éducatifs, sur la réouverture des écoles dans le respect des règles sanitaires. Ils ont parlé du financement accéléré contre la pandémie de Covid-19 et du financement d’intervention d’urgence pour la reprise des cours.

En premier lieu, le Ministre d’Etat a salué le travail abattu par les partenaires et les acteurs du sous-secteur de l’EPST sur l’élaboration du Plan d’action de lutte contre la pandémie de Covid-19 du Ministère, qu’il a déjà transmis au Gouvernement de la République il y a quelques jours. Ce document présente l’état de besoin pour la réouverture des écoles qui devrait avoir lieu selon lui, au lendemain de la levée de l’état d’urgence sanitaire annoncée pour le mardi 21 juillet 2020.

Willy Bakonga a en suite parlé  du coût total de ce plan d’action fixé à 116.587.000 dollars américains. Il a expliqué que l’enveloppe a subi aujourd’hui une baisse sensible estimée à 9.812.405 dollars, parceque le Ministère de l’EPST a pris en compte seulement les classes de 6ième année primaire et secondaire. À en croire les propos du ministre, l’ensemble de classes pourra attendre, dans l’optique d’une reprise progressive des cours en attendant la maitrise de la situation sanitaire par l’équipe de la riposte.

L’objectif de la rencontre était donc d’amener chacun des partenaires à exprimer la hauteur de sa contribution au financement dans un premier temps de l’état de besoin pour la reprise des enseignements vu le temps qui reste, mais aussi intervenir sur le plan d’action total du Ministère contre le Coronavirus, pour la rentrée scolaire au mois de septembre prochain.

« Je souhaiterai donc que nous puissions passer des promesses à la contribution concrète pour le financement de ce budget, afin de permettre la reprise des enseignements dans un environnement sécurisé et contrôlé. Je voudrai aussi que nous puissions poursuivre le même exercice, en ce qui concerne le plan d’action global du Ministère contre la pandémie, car ne l’oublions pas, après la reprise des cours suite à la levée de l’état d’urgence, nous devrions déjà démarrer dès Septembre la reprise normale des cours », a souligné Willy Bakonga.

Le Ministre a rappelé enfin l’importance de l’alignement des interventions des partenaires éducatifs sur le programme du gouvernement. Il estime que les choix stratégiques des partenaires doivent être ceux de l’Exécutif National. Pour Willy Bakonga, « désormais rien ne devrait se faire dans le sous-secteur de l’EPST, sans l’implication du Ministère qui représente le Gouvernement », a-t-il conclu.

Christian BELLA

Share Button