Bientôt 2 000 nouvelles écoles pour faire face à la pléthore d’élèves dans les salles de classe

Dans leur première rencontre, qui ouvre les portes d’un partenariat dynamique en vue d’améliorer la qualité de l’éducation, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, et le Prince Khalfan Mohammad Abdoulla Algaz, des Emirats Arabes Unies se sont convenu, ce jeudi 30 janvier 2020, pour la construction de deux mille écoles aux normes internationales, dans un temps record en RDC. Objectif : faire face à la problématique des flux d’effectifs dans les salles de classe en République Démocratique du Congo.

L’homme d’affaires a exprimé ouvertement au Ministre, son vœu d’investir dans le secteur éducatif congolais, avant de venter le travail de qualité et perceptible réalisé par Willy Bakonga et toutes les directions de son ministère.

Issu d’une famille arabe noble, le Prince Khalfan Mohammad Abdoulla Algaz a proposé au Ministre d’Etat de construire des salles de classe avec son industrie qui s’occupe des infrastructures scolaires à Dubaï. Ce potentiel investisseur propose également d’en offrir un nombre important au gouvernement de la République.

« C’est un apport qui va désengorger les salles de classe devenues pléthoriques depuis la mise en vigueur de la gratuité de l’enseignement, entraînant un afflux de plus de quatre millions de nouveaux élèves dans les écoles », s’est félicité Willy Bakonga.

Toujours dans la même optique, le prince arabe envisage l’installation d’une usine de fabrication des bancs pupitres modernes dans la capitale congolaise.

Christian BELLA

Share Button