Didier Budimbu échange avec des investisseurs chinois désireux d’appuyer la gratuité

Le Vice-ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Didier Budimbu, a échangé, ce jeudi 9 janvier 2020, respectivement avec une délégation de « China Construction Fifth Engineering Division Corp », la 4ème plus grande société chinoise de construction, et celle de « Congo Invest Consulting », un cabinet de facilitation en investissement. Les représentants de ces deux structures ont exprimé, au numéro 2 de l’EPST, le vœu d’accompagner le gouvernement de la République dans la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire.

Il s’est agi, selon Marie-France Mpiry de Congo Invest consulting, de réfléchir avec le Vice-ministre, Didier Budimbu, sur les modalités pratiques et des conditions pouvant aboutir à la réhabilitation et à la construction des écoles et bibliothèques en République démocratique du Congo.

« Nous avons amené ces investisseurs pour étudier les modalités et les conditions à mettre en place pour appuyer la gratuité de l’enseignement, via notamment la construction et la réhabilitation des écoles, la construction des bibliothèques et plusieurs autres projets connexes qui pourront peut-être être surveillés de plus près dans les tout prochains jours. Nous avons aussi profité de ce moment pour présenter au Vice-ministre de l’EPST nos vœux, pour cette année qui commence et cette nouvelle décennie », a précisé Marie-France Mpiry.

De son côté, le Vice-ministre a rappelé à ces investisseurs, la détermination du gouvernement de la République, qui tient à construire et à réhabiliter les écoles sur toute l’étendue du territoire national, pour mettre fin au problème du surnombre d’élèves dans les salles de classe. Une réalité qui fait partie des effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire.

La délégation s’est dit satisfaite de la teneur de ces échanges avec le Vice-ministre de l’EPST et promet de dévoiler le plan d’action dans les tout prochains jours.

Christian BELLA

Share Button