EPST : DES EQUIPEMENTS INFORMATIQUES POUR LES CHEFS D’ANTENNES DU SERNIE

C’est Mathilde INZUN ON’SAK-ATOM, directrice et  chef de service ai du service national d’identification des élèves, SERNIE en sigle,  qui a personnellement remis ces équipements informatiques  aux chefs d’antenne de Kinshasa.

La  cérémonie s’est déroulée  dans la salle  de réunion de l’enseignement technique le  mercredi 27 novembre 2019 en présence des 4 chefs de divisions de Kinshasa ainsi que de  ceux du service  central de cette direction.

Ces équipements informatiques sont constitués des ordinateurs et des clés USB achetés grâce au financement  du trésor public. Pour la directrice Mathilde INZUN ON ‘SAK-ATOM, le souci c’est de  moderniser  et informatiser sa direction qui a longtemps travailler manuellement.

Avec  ces ordinateurs portables  et clés USB,  les chefs d’antennes de Kinshasa  ne vont plus connaitre de retard dans la transmission des donnés au centre de traitements au niveau provincial, s’est aussi réjoui  le chef de division,  chargé de la codification et de l’identification de l’élève au niveau central.

SGC/EPST

Parmi les bénéficiaires, Bernard DIMAKENGELE, chef d’antenne Ngaliema 3 dans la lukunga et Alfred SUKADI  de mont ngafula  toujours dans la lukunga, estiment que cette dotation  tombe à point nommé, étant donné  que cela  fait  plusieurs années que les antennes travaillaient manuellement. Ainsi donc, avec l’acquisition des équipements informatiques, les chefs d’antennes vont pouvoir être rapide dans le traitement et la  transmission des données.

La réhabilitation et  la construction des bureaux des autres antennes  afin d’atteindre cette modernisation, tant prôné par la directrice chef de service, c’est  l’autre souci majeur relevé par  les bénéficiaires du jour.

 C’était également une occasion pour la base de cette direction, d’échanger sur les difficultés qu’ils éprouvent sur le terrain.

Au nom de Mathilde INZUN ON’SAK-ATOM, Paul KWETE  chef de division en charge de la codification et l’identification des élèves au niveau central,  les a rassuré  que leurs préoccupations sont prises  en compte.

Car   comme  promis  à son arrivée à la tête de cette direction, Mathilde INZUN ON’SAK-ATOM fait de la lutte contre la fraude et les anti valeurs à tous les niveaux au sein du Sernie  son   cheval de bataille.

Il faut noter que très  bientôt le service national d’identification des élèves va  lancer une série des missions d’évaluation  trimestrielle  sur le terrain, afin de se rendre compte personnellement du travail abattu par ces agents.

Tout  cela dans l’optique de contribuer non seulement à l’amélioration qualitative de l’éducation à l’ère de la gratuité de l’éducation de base, mais aussi à la production des bons  résultats par le SERNIE pour un suivi régulier du cursus de l’élève congolais

Magalie MUSSA

 

 

Share Button