EPST : UNE CAMPAGNE DE PORTE A PORTE POUR L’INSCRIPTION DES ENFANTS DE 6 A 7 ANS AU KONGO CENTRAL 2

Share Button

Cette campagne vise à assurer l’inscription de tous les enfants et adolescents en dehors de l’école (EADE) en première année primaire grâce à la mobilisation des parents par la stratégie porte-à-porte.  La campagne concerne les sous divisions de LUOZI 1 et 2 situées dans la province éducationnelle du Kongo Central 2.

L’étape de la mise en œuvre de l’éducation parentale ainsi que celle de la campagne de sensibilisation porte-à-porte en vue de l’inscription des enfants de 6 à 7 ans en première année primaire intervient deux semaines après la rentrée scolaire 2019-2020.

Ces deux activités figurent parmi celles retenues dans le Plan d’Action opérationnel 2018-2019 de la province éducationnelle du Kongo Central 2.

En effet, l’éducation parentale est assurée pour contribuer à l’accroissement du taux net d’inscription qui a pivoté autour de 54% au Kongo Central durant l’exercice scolaire 2018-2019. Cette activité, réalisée grâce à l’appui financier de l’UNICEF, sollicite l’implication de tous à faire de la mobilisation porte-à-porte afin d’identifier les cibles et les orienter vers les écoles pour leur formation.

S’agissant singulièrement de la campagne de sensibilisation porte-à-porte réalisée sur fonds propres de la province du Kongo central 2, elle intervient deux semaines après chaque rentrée scolaire. Cette option a été levée pour tenter de résorber près de 59000 EADE sur les 239.000 que compte le Kongo Central selon le rapport d’enquête MICS 2019.

Cette opération d’identification des enfants de 6 à 7 ans non-inscrits par les parents pendant la période normale d’inscription se réalise dans toutes les Sous-Divisions du Kongo Central 2.

Par ailleurs, il y a lieu de noter que la direction provinciale du Kongo Central 2 avait approvisionné ses Sous divisions en 3.640 Fiches d’identification 1 (F1), 110 Fiches d’identification 2 (F2) et 12 Fiches d’identification 3 (F3).

Ces deux activités phares de l’accès, étant mises en œuvre sur fond de la gratuité de l’enseignement primaire prouvent à suffisance que les effets induits de la gratuité prônée par le Président de la république se font déjà sentir dans le Kongo central 2. Ainsi, ces efforts permettront à la province d’engranger des résultats spectaculaires et de réaliser pour chaque garçon et fille, le droit à une éducation primaire de qualité, sans exclusion aucune.

Dans le registre de la gouvernance, toutes les écoles sont entrain d’élaborer leurs plans d’amélioration.

Linda KILOLO OLENGA