EPST : LA PROVINCE DE L’ITURI VA CONNSTRUIRE 22 ECOLES PRIMAIRES.

Service de Gestion de Communication
Share Button

Située dans la partie est de la République Démocratique du Congo, Ituri figure parmi les provinces du pays qui ont payé un lourd tribu des différentes guerres qu’a connu la RDC. Des guerres et autres conflits armés qui n’ont pas épargné les infrastructures scolaires de ce coin du pays.

Aujourd’hui encore, beaucoup d’enfants à l’âge scolaire  de cette contrée ne fréquentent pas l’école. Et ceux qui y vont, étudient dans des  mauvaises conditions : Des salles des classes parfois sans toitures ou encore sans bancs pupitres.

Dans le territoire de Djugu par exemple, c’est près de 150 écoles qui  ne sont  toujours pas opérationnelles parce qu’elles ont été soit incendiées ou saccagés lors des différents conflits armés qui se sont succédés.

Pour relever ce défi et permettre aux fils et filles de cette province d’étudier surtout que le gouvernement de la république a décidé d’instaurer  la gratuité de l’enseignement  de base,  le gouvernement provincial a lancé le projet de construction et réhabilitation de 22 écoles dans toute la province, dont neuf dans le territoire de Djugu, victime des conflits interethniques entre le Hema et Lendu. Chaque école reçoit 250 tôles et de l’argent pour un coût total de 160 000 dollars américains.

 Selon le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Jean-Vianney Anyolitho Djalmoro interviewé par la radio okapi,   deux autres écoles, destinées aux enfants des déplacés de Djugu installés dans des sites, seront construites à Bunia.

Le vœu du gouvernement provincial est de réhabiliter plusieurs écoles. Mais  la situation sécuritaire   encore précaire dans plusieurs villages  ne permet donc pas la réhabilitation de toutes les écoles détruites.

Papy BWABUY