EPST : UN PROJET DE LA BANQUE MONDIALE POUR SOUTENIR LA GRATUITE DE L’ENSEIGNEMENT

Le projet de l’équité et de renforcement du système éducatif, « PERSE » en sigle, est le nouveau projet qui sera financé par la Banque mondiale pour soutenir la gratuité de l’enseignement primaire en République Démocratique du Congo. Ce projet qui sera financé à hauteur d’1 milliard de dollars américains sur 3 ans, est  donc la contribution de la Banque mondiale à la réussite du processus de la gratuité de l’enseignement primaire en cours en RDC depuis la rentrée scolaire au mois septembre 2019. 

Dans un échange avec une délégation de la Banque Mondiale en séjour à Kinshasa, le ministre d’Etat et ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique Willy Bakonga  qui a  passé en revue les principaux axes de ce projet  qui sera opérationnel au mois de mars 2020, s’est dit très soulagé de voir cette institution de Brettons Woods venir en aide au processus de la gratuité de l’enseignement voulu par le gouvernement pour permettre à plusieurs enfants de reprendre sans pression le chemin de l’école.

Avec   ce financement additionnel, le gouvernement congolais peut faire face à certains défis  pour améliorer son système éducatif.  Il y a par exemple,  la construction de nouvelles infrastructures scolaires pour faire face à la pléthore d’élèves du fait de la gratuité, à la paie des enseignants non payés depuis  plusieurs années et autres nouvelles unités.

Le ministre Bakonga a informé à ces hôtes que grâce à la gratuité de l’enseignement primaire, près de 4 millions de nouveaux élèves ont rejoint l’école depuis la rentrée de septembre 2019.

Papy BWABUY

Share Button