Willy Bakonga ouvre les travaux de la revue conjointe sur la stratégie sectorielle de l’éducation et la formation

Le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, a ouvert, lundi 25 novembre 2019, à ROTANA, Kin Plazza, à Kinshasa/Gombe, la cérémonie de lancement des travaux de la première Revue conjointe de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation.

Ces assises, qui se dérouleront du lundi 25 au vendredi 29 novembre 2019, ont réuni tous les acteurs-clés du secteur éducatif en RD Congo. Objectif : évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Stratégie sectorielle de l’Education et de la Formation 2016-2025. Ce, depuis son lancement en février 2017, notamment en rapport avec les objectifs visés, les résultats attendus, les activités identifiées ainsi que les forces et faiblesses enregistrées des options prises et des réformes retenues pour le développement du secteur de l’éducation en RDC.

Dans son discours d’ouverture de cette revue, le numéro un de l’EPST a mis en exergue le fait que ces travaux s’ouvrent au moment où la gratuité de l’éducation de base – décrétée par le Président de la République, Félix Tshisekedi – est effectivement une réalité.

Et lui de préciser : « la revue conjointe constitue une occasion d’analyser les progrès quantitatifs mais aussi qualitatifs réalisés dans le cadre de la mise œuvre de ladite stratégie ».

François Pujolas, ambassadeur de la France en RDC et chef de file des bailleurs des fonds, a quant à lui, confirmé le soutien des partenaires techniques et financiers au redressement du système éducatif congolais.

Ce qui a amené Augustin Nzuji, Rapporteur de la société civile, à réitérer sa détermination à travailler ensemble avec le gouvernement et d’autres partenaires éducatifs pour le pilotage des réformes engagées en tenant compte de cette nouvelle stratégie mise en place.

Ainsi, Willy Bakonga attend-il des participants, plusieurs résultats, entre autres une liste validée de réformes et actions priorisées pour la période 2020-2025, un plan d’action validé pour la période 2020-2025, le bilan complet des réalisations physiques et financières pour la période 2016 – 2019, la mise à jour du cadre des indicateurs de la stratégie, etc. Objectif principal : doter la RDC d’un capital humain de qualité capable de relever les défis du développement du pays dans le secteur de l’enseignement.

Cette cérémonie d’ouverture des travaux de la Revue conjointe a enregistré la présence du Ministre de la Formation professionnelle, Artisanat et Métiers, des Vice-ministres de l’EPST, de l’ESU et celui des Affaires sociales, du Ministre provincial en charge de l’éducation, des experts du secteur de l’éducation, des partenaires éducatifs et des invités de quatre pays africains, à savoir : la Côte d’Ivoire, le Burundi, la Centrafrique et le Congo Brazzaville.

Rigobert MUKENDI

Share Button