Enseignement maternel : un nouveau programme mis en place

C’est un véritable tournant dans l’enseignement maternel.  Le nouveau  programme  national destiné aux éducateurs  et éducatrices du préscolaire et  des espaces communautaires d’éveil  a été lancé officiellement  le lundi 24 janvier 2022  par  le conseiller en charge des provinces et suivi des normes, Marcel LONJI MUTATSHI en présence des acteurs et partenaires éducatifs, tous présents dans la salle saint Pierre Claver située  dans la commune de la Gombe. 

Financé par le Partenariat Mondial pour l’Education à travers le Projet d’Amélioration  de la Qualité de l’Education, ce nouveau programme conçu d’après l’approche par les compétence est le fruit des différentes réformes tel que repris dans la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025.

Ce programme national de l’enseignement maternel a, dans sa conception, pris en compte   les objectifs du développement durable, quelques notions de l’environnement, la nutrition, l’hygiène et la promotion de la santé en proposant une série d’activités contenant chacune des objectifs spécifiques et de contenu des  matières ainsi que des indications méthodologiques  pouvant aider l’instituteur ou  l’institutrice à bien réaliser ses activités a souligné  le représentant du Secrétaire Général à l’EPST, Guy Likoko.

Pour le consultant du PAQUE au Sernafor, Otto Michel,  ce nouveau programme  miniaturisé est le fruit d’un travail de longue haleine  qui a suivi une relecture et réécriture du programme national  de l’enseignement  maternel produit en 2008. Il se présente désormais comme le document de référence  pour tout éducateur et éducatrice de l’enseignement  maternel et de l’espace communautaire d’éveil. il soutient que ce nouveau programme doit permettre de donner aux enfants de 3 à  5ans, l’envie d’aller à l’école  pour affirmer et épanouir leur personnalité d’une part et d’autre part, poser ainsi  des fondements éducatifs sur lesquels devront s’appuyer et se développer les apprentissages des enfants  afin de mieux les préparer à  accéder et à évoluer sans difficultés à  l’école primaire.

C’est donc une bonne nouvelle pour tous les acteurs du préscolaire qui ont accueillis favorablement ce nouveau programme  pour une éducation de qualité au niveau du préscolaire a conclu le représentant du Ministre de l’epst, Marcel Lonji Mutatshi.

Magalie MUSSA  et Sandra KAVIRA

Site Officiel MINEPST