PROVED

Provinces Educationnelles (PROVED)

Province Educationnelle du Kongo Central 2 (Cataractes)

I. Présentation

La province éducationnelle du Kongo Central 2 est bornée au sud par la République d’Angola, au nord par la République du Congo, à l’Est par la rivière INKISI et à L’Ouest par la rivière MPOZO et le Fleuve Congo. SON Chef-lieu est implanté dans la ville de Mbanza-Ngungu, Territoire de Mbanza-Ngungu. Elle s’étend sur la superficie de l’ex District des Cataractes soit 23.481 Km2.

Son altitude varie entre 600 et 715m ; son relief est dominé par de basses collines, de petits plateaux et de vallées surmontées des forêts éclaires et de savanes particulièrement marquées par des découpages des ravins. Elle a un climat tropical humide caractérisé par deux saisons : la saison pluvieuse qui se situe entre mi-Octobre et mi-Mai, intercalée par une petite saison sèche qui s’étale entre le 15 Janvier et 15 Février et la grande saison sèche qui s’étend du 15 Mai au 15 Octobre.

La population totale de cette juridiction s’élève à 1.127.820 Habitants dont 562.003 Hommes, 603.056 Femmes, 666.848 Garçons, 660.692 Filles, 217.778 Etrangers et 910.042 Nationaux ; avec une densité de 138,89 habitants par Km2 selon les rapports annuels de 2018 pour ces trois (3) Territoires dont : Mbanza-Ngungu, Songololo et Luozi.

L’agriculture et l’élevage sont les principales occupations de la population pratiquement rurale. Cependant quelques sociétés contribuent au développement socio-économique de la population : Les Cimenteries (CILU, CINAT, CIMKO, PPC), la Sucrerie de Kwilu-Ngongo et la société de grands élevages de Ndama (ex JVL).

S’agissant des voies de communication, la nationale n°1 transite par certains Territoires (Mbanza-Ngungu et Songololo) et permet un trafic intense entre Kinshasa et la ville portuaire de Matadi. Les routes de dessertes agricoles sont dans un état de délabrement avancé y compris le Chemin de fer exploité par la Société Commerciale de Transport et des Ports (SCTP).

La Province Educationnelle de l’EPST/Kongo Central 2 est pilotée par la Direction Provinciale, L’Inspection Principal Provinciale et la Direction Provinciale du SECOPE.

Cette Province Educationnelle compte en son sein 6 Sous-Divisions, 12 Pools d’Inspections Primaires et Secondaires, 12 antennes du SECOPE, 7 Coordinations Diocésaine, Communautaires, Sous-Provinciales et 3 Conseilleries résidents.

Jusqu’au 2 Juillet 2019, la Province a organisé 1352 écoles dont 79 Etablissements d’enseignements préscolaires, 803 écoles primaires et 470 Etablissements d’enseignements secondaires.

II. PLAN D’ACTION OPERATIONNEL 

III. DOCUMENTATION

IV. Contact

– Téléphone: +243 815183637

–  Email: cataractes@eduquepsp.education  

–  Adresse:

Province Educationnelle de KINSHASA-FUNA

PRESENTATION DE LA PROVINCE EPST KINSHASA – FUNA

                    La province Educationnelle de l’EPST Kinshasa – Funa est issue de l’ancienne province Educationnelle Kinshasa –centre, créée en 2004 par l’Arrêté Ministériel n˚ MINEPSP/CABMIN019/2004 du 04 /07 /2004 par son Excellence Monsieur le Ministre Constant N’DOM NDA OMBEL.

                    Vu l’opportunité et la nécessité de rapprocher les  gestionnaires de leurs administrés des Etablissements de l’EPST pour un meilleur encadrement administratif et pédagogique.   Il a plu à son Excellence Monsieur le Ministre de l’EPST, Gaston MUSEMENA BONGALA, par son Arrêté nº MINEPSP/CABMIN /1223/2017 du 29 /08/2017 de restructurer les provinces éducationnelles de l’EPST dans la ville province de Kinshasa en 4 provinces éducationnelles : FUNA, LUKUNGA, MONT- AMBA et TSHANGU.

1.  SITUATION GEOGRAPHIQUE

             La province éducationnelle Kinshasa – Funa est bornée :

1.  A l’Est, par la sous – division de Limete et celle de Ngaba ;

2.  A l’Ouest, par la sous – division de Kintambo ;

3.  Au Nord, par la sous- division de Lingwala et Gombe

4.  Au sud, par la sous – division de Mont-Amba.

La province Kinshasa – Funa est subdivise en 8 Sous – divisions :

Bandalungwa, Bumbu, kalamu, Kasa-vubu, Makala, Ngiri-Ngiri, Selembao1 et Selembao 2. Avec la récente restructuration, certaines sous – divisions ont été scindées à savoir :

Celle de  Bumbu, Ngiri-Ngiri, Kalamu, scindées à deux Selembao reparties en 3 ; ce qui porte  les 8 sous – division à 12.  

La province éducationnelle de l’EPST Kinshasa–Funa  est gérée de mains de maitre par Monsieur Floribert ILUNGA BOMBO et son Adjoint, Mme Libérata TSHIABA KALONGA.

2.  ROLES ET MISSION A REMPLIR

A. Sur le plan pédagogique

–  Veiller au respect du calendrier scolaire ;

–  Assurer la diffusion et l’application des normes pédagogique (programme scolaire et méthodologique d’enseignement) édictées par la hiérarchie ;  

–  Exploiter les différents rapports des gestionnaires de l’inspection, des conseillers d’enseignement et des chefs d’établissements publics d’enseignement de sa juridiction ;

–  Faire le suivi et la conduite des études sur le rendement du système éducatif dans sa juridiction ;

–  Présider les comités provinciaux de l’examen d’Etat et Test National de fin d’études secondaires ;

–  Coordonner les activités de formation et d’animation pédagogique ;

–  S’assurer de l’organisation des stages et séminaires dans les écoles techniques et de formation professionnelle.

B. Sur le plan de la gouvernance      

– S’assurer de l’exercice et du fonctionnement des organes de gestion des  écoles qui sont : le conseil de gestion scolaire, le comité des parents d’élève et du comité des élèves ;

– Sensibiliser tous les partenaires éducatifs quant à leurs implication dans la gestion (Pédagogique, financière et patrimoniale) des écoles ;

– Préparer les actes relatifs à l’affectation et à la mutation des chefs d’établissements de sa province à soumettre au Gouverneur de la province ;

– Assurer le respect de l’application des normes de construction des établissements d’enseignement et de leur maintenance ;

– S’assurer du paiement des salaires du personnel de sa juridiction ;

– Assurer la gestion administrative et financière de bureau de Direction de la province Educationnelle ;

– Organiser et faire le suivi de la mise en œuvre des politiques sanitaires et sportives en milieux scolaire ;

– Veiller à la défense et à la protection des intérêts du patrimoine du Ministère de l’EPST dans sa juridiction ;

– Evaluer et faire le suivi des projets de construction et d’équipement scolaire de sa juridiction ;

– Affecter les cadres de direction et agents techniques dans les écoles de son ressort ;

– Faire le suivi des mouvements du personnel enseignant.  

3.  Rôle et missions de l’inspection

Elles sont  définies par l’ordonnance n°91-231 du 15 aout 1991 portant règlement d’Administration relatif au corps de l’inspecteur de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel en son article 2.

Ces missions sont :

– Visiter les écoles, contrôler leur bonne marche ;

– Observer, apprécier, conseiller, former le personnel enseignant et contrôler son niveau de rendement ;

– Organiser les jurys et l’évaluation pédagogique de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique ;

– Rendre compte, par la voie hiérarchique, à travers les rapports d’inspection, des résultats de ses missions aux autorités compétentes du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel.

4.   LES ATTRIBUTIONS ET LES ACTIVITES DE LA PROVINCE EDUCATIONNELLE

– Représenter le pouvoir organisateur dans sa juridiction ;

– Coordonner des activités des services du ministère de l’EPST dans sa juridiction ;

– Tenir une ou plusieurs réunions d’information avec les chefs  d’Etablissements          scolaires ;

– Organiser des rencontres d’évaluation avec les responsables du ministère de l’éducation pédagogique, secondaire et professionnelle ainsi qu’avec les partenaires éducatifs de son ressort et faire rapport à la hiérarchie à la fin de chaque trimestre.

– Assurer la supervision du fonctionnement de tous les établissements publics et privés agrées d’enseignements (public) de son ressort et veiller  au respect et de la réglementation scolaire ;

– Distribuer et transmettre les questionnaires statistiques aux différents gestionnaires de sa juridiction ;

– Centraliser les données statistiques  scolaires et les transmettre à la hiérarchie ;

– Organiser des activités socio-culturelles dans sa juridiction ;

– Centraliser et transmettre au gouverneur de province les propositions d’affectation, de promotion et de mutation des chefs d’établissements publics d’enseignement de sa juridiction ;

– Assurer la diffusion, l’application et l’exécution des directives et instructions.

5.  Contacts

–  Mr. FLORIBERT ILUNGA BOMBO:  +243 890351690 – 998855122 ( PROVED)

–  Mr. EMERY- C. BWA: 0902370451 (SECRETAIRE)

–  JUDE NKAKA: +243 902370451 (Chargé de Communication)

Adresse : Avenue BUSUDJANO n° 33A, Commune de Kasa-vubu, au croisement des avenues Ethiopie & Busudjanoa

Floribert ILUNGA BOMBO, PROVED KINSHASA-FUNA
Floribert ILUNGA BOMBO, PROVED KINSHASA-FUNA
MWINDA KANDONGO, IPP KINSHASA-FUNA
MWINDA KANDONGO, IPP KINSHASA-FUNA
Clementine BONEBE BOLOBO, DIPROSEC KINSHASA-FUNA
Clementine BONEBE BOLOBO, DIPROSEC KINSHASA-FUNA

Province Educationnelle de KINSHASA-TSHANGU

I.  DIRECTION PROVINCIALE DE L’EPST/ TSHANGU

II.  INSPECTION PRINCIPALE PROVINCIALE DE L’EPST/ KINSHASA-TSHANGU

1.  AXE PEDAGOGIQUE

–  Veiller au respect du calendrier scolaire;

–  Organiser et superviser les actions de formations des inspecteurs, des chefs d’établissements et des enseignants ;

–  S’assure de la conformité et de l’utilisation effective des manuels scolaires agréent par les enseignants et les élèves;

–  S’assurer des bons fonctionnements des unités pédagogiques ;

–  Organiser en collaboration avec le comité provincial la passation des épreuves des fin des cycles : Examen d’Etat et Jury des cycles courts et Professionnels ;

–  Participer à l’Organisation Financière et Technique et la passation du TEST NATIONAL de la Fin d’études Primaire ;

–  Contrôle la conformité des pièces Scolaire d’autres Systèmes éducatifs ;

–  Exploiter le rapport des inspecteurs itinérants, des conseillers d’enseignement, des Spools, des inspecteurs principaux adjoints dans les rapports adressés à la hiérarchie.

1.  AXE GOUVERNANCE

–  Assurer la Gestion Administrative et Financière du bureau de l’Inspecteur principal ;

–  S’assurer du bon fonctionnement des organes de gestion des écoles qui sont : Le conseil de gestion Scolaire, la Comité des parents d’élèves et les Comités.

–  S’assurer de la transparence de la Gestion de toutes les ressources mises à la disposition des écoles ;

–  Exploiter les Différents rapports des inspecteurs itinérants, des conseillers d’enseignements, des Inspools, des Inspecteurs principaux provinciaux Adjoints dans ses rapports adressés à la hiérarchie ;

–  Apprécier trimestriellement les Inspecteurs en fonction de leur production sur base de ratio exigé ;

–  Etablie les bulletins de cotation des inspecteurs et personnel Administratif d’appoint ;

–  Fait rapport à la Hiérarchie.

ATTRIBUTION DE L’IPP

–  Elaborer et faire exécuter le Planning et le calendrier détaillés des activités au niveau Provincial ;

–  Coordonner et Superviser les Activités des Inspecteurs principaux provinciaux Adjoints (IPPA), Inspecteurs chefs de Personnels (ICP), des Inspecteurs chefs de Pools (Inspool) et des Inspecteurs itinérants de sa juridiction ;

–  Veiller au respect des Instructions Officielles ;

–  Veiller à la bonne marche des établissements Scolaire de sa Juridiction ;

–  Entrer des Avis et faire des propositions de performance à la hiérarchie.

REALISATION

Ayant totalisé jusqu’à ce jour 7 mois à la tête de la province Educationnelle de Kinshasa – Tshangu avec la maladie COVID-19 qui a fait son éruption, il nous est difficile de faire une évaluation en terme de réaliser dans l’avenir entre autre :

–  La construction d’un bâtiment Administratif qui pourra abriter certains services;

–  Documents Officiels portant création, fonctionnements, désignations des Agents (Nombres d’agents, Service) (Cfc. Annexe);

–  Liste du personnel (Cfc. Mise en place);

–  Organisation et Fonctionnement (Cfr. Organigramme).

organigramme ipp
Macaire LUZUZA BETA BETA, IPP KINSHASA-TSHANGU
Macaire LUZUZA BETA BETA, IPP KINSHASA-TSHANGU

Contact:

Adresse: Avenue de l’hôpital, N° 07, Quartier 7, Commune de N’djili.

Province Educationnelle de KINSHASA-LUKUNGA

1. PRESENTANTION

En vertu de l’arrêté ministériel N° MINEPST/CABMIN/001/006/97 du 12 mars 1997 portant restructuration des services du Ministère, la Division Urbaine qui couvrait toute l’étendue de la Ville Province de Kinshasa a donné naissance à deux Provinces Educationnelles à savoir : Kinshasa-ouest et Kinshasa-Est. Conformément à l’arrêté ministériel N° 1213 du 29 août 2017 la Province Educationnelle de Kinshasa-Ouest a été muée à celle de Kinshasa-Lukunga située dans la commune de la Gombe en diagonal du Grand Hôtel de Kinshasa.

2. MISSION

La mission principale de la Direction Provinciale de l’EPST Kinshasa -Lukunga consiste à coordonner et à superviser toutes les activités scolaires dans la partie ouest de la ville, veiller à l’exécution des directives du ministère de tutelle et s’occuper dans les limites des pouvoirs lui conférés de tous les problèmes qui se posent dans les établissements scolaires de sa juridiction.

 Pour réaliser sa mission elle dispose de trois services techniques à savoir :

  • L’Inspection Principale Provinciale (IPP) ;
  • Le Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE) ;
  • Le Service National d’Identification des Elèves (SERNIE).

3. DONNEES GEOGRAPHIQUES

La Province Educationnelle de l’EPST/Kinshasa-Lukunga s’étend sur 7 communes à savoir : Barumbu, Gombe, Kinshasa, Kintambo, Lingwala, Mont-Ngafula et Ngaliema.

Elle est limitée :

–  Au Nord par le fleuve Congo ;

–  Au Sud par la Province du Kongo Central ;

–  A l’Est par les communes de Limete, Kasa-Vubu, Bandalungwaa et Selembao ;

–  A l’Ouest par le fleuve Congo et la Province du Kongo Central.

 Cette circonscription éducationnelle s’étend sur une superficie de 625,74 Km2. Son relief est caractérisé par des terrains accidentés et collines particulièrement dans les communes de Ngaliema et de Mont Ngafula.

4. DONNEES SOCIO-ADMINISTRATIVES, ECONOMIQUES ET VOIES DE COMMUNICATION

4.1. DONNEES SOCIO-ADMINISTRATIVES

Conformément à l’arrêté Ministériel N°MINEPST/ CABMIN/1371/ 2017 du 14 septembre 2017 portant restructuration des Provinces Educationnelles de l’EPST dans la Ville Province de Kinshasa, la Province Educationnelle de Kinshasa Lukunga  compte actuellement 13 sous-provinces éducationnelles.

Elle supervise et coordonne le fonctionnement des écoles maternelles, primaires, secondaires et techniques implantées dans les sept communes. Selon les données  de l’Institut National de la Statistique (INS), la population de ces sept communes est chiffrée à 2.395.979 habitants dont 1.189.363 femmes. En 2021, sa population scolarisable pour le primaire est évaluée à 396.121 dont 197.663 filles,  pour le secondaire elle s’élève à 314.831 dont 156.785 filles.

Au début de l’année scolaire 2019-2020, le taux net d’admission à l’EPST Kinshasa-  Lukunga s’est articulé autour de 67,1% (garçons et filles) et les filles 68,8 %.

Grâce à la volonté politique clairement exprimée au sommet de l’Etat par son Excellence Monsieur  le Président de la République et Chef de l’Etat, l’application effective de la gratuité de l’Enseignement Primaire par les autorités du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique a favorisée l’accès et le retour  de nombreux enfants à l’école.

Ainsi, les effectifs scolaires ont connu un accroissement spectaculaire durant l’année scolaire  2019-2020 par rapport à l’année scolaire 2018-2019 comme l’attestent les taux d’accroissement de 46,6% ; 21,1% et de 9,2% respectivement pour les niveaux maternel, primaire et secondaire.

La Province Educationnelle de l’EPST Kinshasa-Lukunga déplore, néanmoins, la perturbation des activités scolaires à ce mal pernicieux qu’est la Covid 19 dont les répercutions dévastatrices, frappent de plein fouet toute l’humanité.

4.2. DONNEES ECONOMIQUES ET VOIES DE COMMUNICATION
Les principales activités socio-économiques de cette entité sont : l’agriculture, la pêche,  le commerce, l’industrie, et exploitation de mines. Il n’est point superflu de noter que la commune de la Gombe, l’une des entités politico-Administratives de la province éducationnelle de Kinshasa- Lukunga se trouve être le siège des institutions politiques.  Elle est  également la plaque tournante des activités socio-économiques et  culturelles  de la République Démocratique du Congo, ce beau et grand pays au cœur de l’Afrique. Les voies fluviales, ferroviaires et terrestres sont les principales voies de communication.

De ce qui précède, la Province Educationnelle rend un hommage mérité à son Excellence Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Chef de l’Etat et président de la République pour avoir listé l’éducation de la jeunesse âme vivante de toute nation, parmi les priorités de son programme quinquennal.

5. PLAN D’ACTION OPERATIONNELLE

6. DOCUMENTATION

Simon ZONO INGA LEYA, Directeur de la Province éducationnelle

7. CONTACT

– Téléphones: +243 810333406 / 850002283

– Email: lukunga@eduquepsp.education

– Adresse:

Site Officiel MINEPST