PERSE

Projet d'Equité et de Renforcement du Système Éducatif (PERSE)

I.  Contexte

Le Projet d’Equité et de Renforcement du Système Educatif, PERSE, financé par la Banque Mondiale, appuie la mise en œuvre de la Stratégie sectorielle et, en ce sens, soutient la mise en œuvre durable de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC.

L’objectif principal du projet est d’alléger le fardeau des frais scolaires sur les foyers à travers un appui budgétaire direct au titre de contribution à la rémunération des enseignants et au fonctionnement des écoles primaires, améliorer l’accès à l’enseignement primaire, et renforcer les systèmes fondamentaux d’éducation au niveau national.

Le coût total du projet est de 800 millions USD, dont 700 millions USD sont à décaisser sous forme d’appui budgétaire direct en faveur du Trésor Public et 100 millions USD pour financer des activités de renforcement du système éducatif destinées à asseoir durablement la gratuité d’un enseignement primaire de qualité et accessible pour tous les enfants de la RDC.

Le Projet comporte trois composantes:

a. Composante 1 : Offrir un enseignement primaire gratuit à tous

–  Renforcement de l’accès à l’éducation ;

–  Renforcement du système de paiement des salaires des enseignants ;

–  Optimisation du réseau d’écoles et réforme des systèmes de gestion au niveau local ;

–  Etablissement des fondations pour un environnement scolaire sécurisé et inclusif.

b. Composante 2 : Etablir les bases pour un enseignement primaire de qualité

–  Amélioration de la qualité de l’école grâce à l’établissement et la mise en œuvre d’un programme de frais de fonctionnement d’écoles équitables et à la réalisation d’activités pertinentes de développement des capacités ;

–  Amélioration de la qualité de travail des enseignants et directeurs d’établissements de l’enseignement primaire grâce à la mise en place d’un système de recrutement fondé sur le mérite.

c. Composante 3 : Renforcer les systèmes de gestion en vue de l’atteinte des Résultats Liés au Décaissement (RLD) des fonds d’appui budgétaire direct.

–  Renforcement des systèmes de ressources humaines, de gestion des informations et de gestion des finances publiques au sein du Ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ;

–  Mise en place d’un dispositif pour une écoles sécurisées et inclusives et l’engagement citoyen ;

–  Gestion, suivi et évaluation du Projet ;

–  Fourniture d’une intervention immédiate en cas de Crise ou d’urgence, si nécessaire.

II.  Dispositif institutionnel

–  Supervision stratégique du Projet : Un comité de pilotage (CP) donne l’orientation générale de la mise en œuvre du Projet et veille à l’action coordonnée des différents ministères impliqués dans la réalisation des ODP.

–  Coordination de la mise en œuvre du Projet. La mise en œuvre des activités du projet est assurée par les Directions techniques et Services du MEPST sous la responsabilité globale du Secrétaire Général. Le Secrétaire Permanent du SPACE, le professeur Valère MUNSYA MOLOMB’ coordonne, à ce titre, l’Equipe de coordination du Projet (ECP), chargée de la gestion quotidienne du PERSE.

–  Comité provincial de suivi (CPS) : Il assure la coordination et la supervision des activités du Projet au niveau provincial, dans chaque province ciblée.

III.  Zones d’intervention

–  10 provinces ciblées par le projet : Nord Kivu, Sud Kivu, Ituri, Lomami, Kasai, Kasai Central, Kasai Oriental, Kwilu, Kinshasa et Kongo Central.

IV.  Durée : Quatre (4) ans: 2019-2023

V.  Financement

–  Banque Mondiale : 800 Millions de dollars américains.

Site Officiel MINEPST