Journée nationale de l’enseignement: un giga défilé organisé pour honorer les enseignants

Sous le haut patronage du Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Gouvernement à travers le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), piloté par le professeur Tony Mwaba Kazadi, a organisé un giga défilé à l’occasion de la journée nationale de l’enseignement qui met au centre l’enseignant et l’élève, ce samedi 30 avril 2022, au stade des martyrs de Kinshasa. Thème choisi : “Gratuité de l’enseignement primaire, garantie à l’éducation pour tous”.

Pour cette année en cours qui cadre avec le premier anniversaire du Gouvernement Sama Lukonde, cette journée a été célébrée avec faste, en présence du Vice-premier ministre, ministre des Affaires Étrangères, Représentant personnel du Chef de l’État empêché, Christophe Lutundula, du ministre de l’EPST, Tony Mwaba, du ministre des Droits Humains, Fabrice-Albert Puela, de la Vice-ministre de l’EPST, Aminata Namasia et des différents partenaires du sous-secteur. À cette occasion, Élèves, enseignants et les agents de plusieurs directions du ministère de l’EPST ont défilé dans une ambiance festive qui a électrisé tout le stade, une manière également de manifester leur joie et adhésion à la politique appliquée par les autorités de tutelle.

Prenant la parole pour la circonstance, le ministre Tony Mwaba a démontré les prouesses réalisées par lui et ses collaborateurs notamment en ce qui concerne la prise en charge de toutes les Nouvelles Unités de l’école maternelle, la prise en charge d’un grand nombre des Nouvelles Unités de l’école primaire et notamment celles du secondaire. Il a également fait mention du rehaussement des frais de fonctionnement des écoles publiques, la distribution des bancs dans plusieurs provinces éducationnelles de la RDC et la redynamisation du Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE).

Poursuivant son allocution, le patron de l’EPST a salué le travail de titan abattu par les enseignants du pays tout en les remerciant de tout cœur.

Représentant du Chef de l’État empêché, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires Etrangères a avancé les raisons qui ont poussé le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à décréter la gratuité de l’enseignement primaire en RDC, une disposition consacrée par la Constitution de la République en son article 43.

Pour Christophe Lutundula, l’agir du Président Tshisekedi a été motivé par le souci de voir tous les enfants congolais avoir la même chance de réussir leur vie. Cela d’autant que l’éducation reste et demeure la seule clé du développement d’un pays.

Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires Étrangères n’a pas également manqué les mots, au nom du Chef de l’État, pour remercier le ministre de l’EPST, le Professeur Tony Mwaba, qui ne cesse de fournir les efforts pour la consolidation et la pérennisation de la réforme de la gratuité.

Cette journée s’est soldée sur une note qui présage un surlendemain meilleur pour tous les enseignants congolais.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST