Kisantu : Le gouvernement salue la suspension de la grève et l’attitude patriotique des syndicalistes

Après la déclaration du banc syndical de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), annonçant la décision de suspendre la grève dès lundi 01 novembre 2021 sur toute l’étendue du territoire national, le Premier Ministre, Sama Lukonde a effectué une visite ce samedi 30 octobre 2021, à Mbuela Lodge, à Kisantu dans le Kongo Central pour féliciter les syndicalistes au nom du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi et en son nom propre. Il leur a souhaité également bon courage pour une suite favorable des travaux.

« Je viens porter un message au plus haut niveau du gouvernement, message de remerciement aux participants venu de tous les coins de la République pour montrer l’intérêt de voir le sous-secteur de l’EPST bien évoluer, et aussi pour porter un message de félicitation face à cette attitude responsable, patriotique, que vous avez indiqué de manière claire à toute la République à travers cette décision de suspension de la grève. C’est donc un devoir de venir répondre à une instruction du président de la République mais aussi un devoir personnel pour non seulement saluer les travaux qui sont en cours, mais encourager à ce que nous puissions avoir un aboutissement heureux », a dit Sama Lukonde.

Le Chef du gouvernement a rappelé l’instruction du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, celle de prioriser le sous-secteur de l’EPST en plaçant la gratuité de l’enseignement au cœur des missions données au gouvernement qu’il dirige. Sama Lukonde a insisté aussi sur l’importance de ce sous-secteur qui se veut complètement apolitique pour garantir le développement du pays.

Prenant la parole pour la circonstance, le Patron de l’EPST, le Professeur Tony Mwaba s’est réjoui de la bonne foi et du sens de responsabilité des syndicalistes qui ont décidé de reprendre les cours et de poursuivre en même temps les pourparlers avec le gouvernement de la République. Pour le Ministre, cette attitude n’a rien à voir avec le défaitisme.

« Ceci n’est pas un échec pour les syndicalistes, ce n’est pas non plus un aveu de faiblesse. Ils ont tout simplement témoigné qu’ils sont congolais et qu’ils comprennent aussi les réalités du pays. Ils ont essayé de faire également un geste de bonne foi et ceci a été accordé. Ça été également pour le banc syndical l’occasion de tourner le dos à tous les tireurs de ficelles qui veulent se servir des revendications des enseignants pour essayer de déranger le sous-secteur de l’EPST et ce n’est pas bien », a déclaré le Professeur Tony Mwaba.

Le numéro un de l’EPST a rassuré en outre que les travaux de la commission paritaire tourneront autour des engagements pris par le passé dans les accords de bibua avec l’ancienne équipe gouvernementale, une manière pour les nouveaux membres de l’Exécutif national d’assumer au nom de la continuité de l’État.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST