Tony Mwaba déterminé à délivrer les titres scolaires dans un bref délai

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi est résolu à délivrer dans un bref délai les différents titres scolaires aux élèves après les épreuves certificatives. C’est ce qui justifie la séance de travail de ce jeudi 19 mai 2022, présidée par la vice-ministre Aminata Namasia Bazego, dans la salle des réunions du Cabinet, en présence du Secrétaire Général intérimaire à l’EPST et de l’Inspecteur Général de l’EPST, entouré des membres du Cabinet et des experts.

Cette résolution résulte d’un constat amer fait par le ministre Tony Mwaba, lequel a relevé qu’il y a plusieurs arriérés des bulletins et diplômes d’État de plusieurs années.

Il s’agit des diplômes des années 2009, 2010 et 2011 dont la première expérience d’imprimer les diplômes informatisés avait pratiquement échoué faute du fournisseur. Ceux de 2015 ont été imprimés et entreposés à la banque et les fonds n’ont jamais été décaissés pour leur livraison.

En rapport avec les bulletins, le même constat a été observé. Cependant, la balle est dans le camp du Service National des Approvisionnements et de l’Imprimerie (SENAPI) qui a gagné le marché exclusif avec la Primature pour imprimer et distribuer les bulletins aux bénéficiaires qui sont les élèves. Ce service avait signé ce contrat pour non seulement imprimer ces documents scolaires, mais aussi et surtout les transporter et les livrer. À ce jour, les bulletins ont été imprimés.

Alors qu’il a déjà reçu plus de la moitié du paiement pour un marché qu’il devrait préfinancer, le SENAPI se dit essoufflé et attend le solde pour le transport, la livraison de ces pièces et titres scolaires.

Les instructions claires ont été données par la vice-ministre de l’EPST pour que le Cabinet approche le SENAPI et la Primature en vue de tirer au clair cette situation et mettre les enfants dans leurs droits, parce qu’il y en a qui sont préjudiciés par cette situation, surtout pour avoir l’inscription dans les établissements supérieurs et universitaires au pays comme à l’étranger. Les mêmes instructions ont été données pour que l’on approche également d’autres fournisseurs des années antérieures de manière à ce qu’ils répondent de leurs obligations.

D’autres points ont été abordés lors de cette réunion, notamment les préparatifs des épreuves Hors-session de l’Examen d’État, le Jury national du Cycle court et le rapport des travaux de concertation avec le banc syndical organisés à Mbanza-Ngungu dans la province du Kongo-Central.

Là-dessus, la vice-ministre a été édifiée par l’Inspecteur Général de l’EPST et le Secrétaire Général intérimaire à l’EPST respectivement sur ces deux points. Ils ont rassuré à Aminata Namasia que les préparatifs vont bon train et que les travaux de concertation se sont bien déroulés et ont été sanctionnés par une déclaration qui a décanté la situation bloquée au ministère des Finances. Finalement, le ministre des Finances a autorisé depuis ce mercredi 18 mai 2022 la paie des Nouvelles Unités.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST