RETRAIT DES DIPLOMES EN SOUFFRANCE : VOILA CE QU’IL FAUT FAIRE

Plusieurs lauréats se  posent parfois milles et une question sur le retrait de leurs diplômes.  Surtout que pendant plusieurs, le ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique n’était pas en mesure d’imprimer directement les diplômes toute suite après la publication des résultats de l’Examen d’Etat. La difficulté devient plus grande lors que le candidat habite en province.  Aujourd’hui, le ministère  met en place une procédure à suivre pour retirer le diplôme d’état en souffrance.

En des termes clairs, pour faciliter les lauréats qui terminent leur cycle secondaire et qui  ne retirent pas leurs diplômes des années antérieures, ces diplômes sont  déjà en souffrance et nécessitent  une procédure d’orientation pour les retirer. Pour avoir un diplôme en  souffrance, le ministère de l’EPST met donc en place cette procédure pour faciliter aux anciens lauréats le retrait, sans  difficultés, de leurs diplômes.

LA PROCEDURE A SUIVRE POUR  RETIRER LE DIPLOME D’ETAT EN SOUFFRANCE :

Les deux étapes à respecter pour l’obtention  proprement dit de son diplôme.

Pour l’inspecteur itinérant dans la province du Kasaï, province éducationnelle du    Kasaï 2, pool d’Ilebo    Willy Kweto Kitil Nyamandjoko, l’expression diplôme  en souffrance, est tout diplôme que l’intéressé n’a jamais retirer et ne sait même pas où se trouverait son diplôme. Pour lui, le diplôme qui est en souffrance est celui qui n’est jamais arrivé ni à l’école où le récipiendaire a terminé, ni à l’inspection principale provinciale du demandeur.

Comme possibilité qu’on donne à un candidat qui cherche à récupérer son diplôme d’Etat en souffrance, l’inspection l’inspecteur nous a dit ce qui suit :

«  Le candidat reçoit une fiche émise ou donnée par l’inspection principale provinciale de sa province éducationnelle respective, la remplie sans rature, ni surcharge et placer deux photos formats passeports, remettre cette même fiche à l’inspection principale provinciale de son ressort. Ensuite, l’inspecteur principal provincial (IPP en sigle) appose sa signature et le cachet et retourne la fiche au candidat, ce dernier transmet la fiche à l’imprimerie basée à kinshasa sur l’avenue  de la science dans l’enceinte de l’ITI GOMBE dans la commune de Lingwala qui en accuse réception et remet la photocopie au requérant,  avant de lui fixer le rendez-vous pour le retrait du diplôme après vérification des mouvements de sortie des diplômes. »

La deuxième possibilité qu’offre l’inspection aux demandeurs des diplômes en souffrance est celle de prendre la fiche, la remplir et la faire signer par l’IPP (inspecteur principal provincial) de sa province éducationnelle, transmettre ensuite la fiche qui retrace l’identité du candidat et le parcours scolaire pour vérification à l’imprimerie sise avenue de la science dans l’enceinte de l’ITI Gombe.

Il sied de préciser que le retrait du diplôme est gratuit car le gouvernement par le biais de son Ministère de l’EPST n’exige rien au requérants qui vient récupérer son diplôme.

Thierry MBEBANGU 

Site Officiel MINEPST