PROMOTION DE L’ENSEIGNEMENT PRESCOLAIRE : EDUCATRICES ET EDUCATEURS DU PRESCOLAIRE DU KATANGA FORMES SUR LES BLOCS CUBES

Les blocs cubes sont ces petits morceaux de bois taillés et colorés utilisés dans les apprentissages au niveau du préscolaire comme au primaire. Une méthode d’apprentissage efficace dans les leçons de mathématiques, français, orthographe et bien d’autres encore.

C’est dans cette optique que le coordonnateur de l’Agence pour la Promotion de l’Enseignement (APE) a entamé depuis un certain temps une série de formation pour la promotion de l’enseignement préscolaire en RDC à l’intention des éducatrices et éducateurs ainsi que des promoteurs d’écoles privées comme publiques sur la fabrication et l’utilisation de bloc-cubes.

Apres les avoir expérimentés depuis quelques années dans plusieurs écoles de Kinshasa et du grand Bandundu, le coordonnateur de l’Agence pour la Promotion de l’Enseignement (APE), Michel OTTO, a mis le cap vers la province du haut-Katanga et du Lualaba précisément dans les villes de Lubumbashi et Kolwezi.

Après la formation des éducatrices, éducateurs et promoteurs d’écoles tant privées que publiques du préscolaire de Kalemie dans la province du Tanganyika, place à présent à ceux de la ville de Lubumbashi et de Kolwezi.

La fabrication et l’utilisation de ces petits morceaux des bois taillés et colorées mis à la disposition du corps enseignant du préscolaire de ces provinces visent à améliorer le niveau intuitif, créatif et pédagogique de l’enfant. Bien assimilée cette activité manuelle rendra l’enfant capable non seulement de créer, lire, calculer, réfléchir mais aussi identifier et reconnaitre les nombres à travers les blocs cubes.

Selon le représentant des écoles privées-agréés dans la province du Lualaba, l’école maternelle étant un niveau d’enseignement en joie, l’utilisation des blocs cubes contribue fortement à procurer cette joie aux touts petits tout en apprenant.

Otto Michel a précisé au cours de cette formation que l’utilisation des blocs cubes est une boite à merveilles dans les apprentissages dans la mesure où ils peuvent être utilisés aussi par les enseignants des écoles primaires, des professeurs du secondaire qui s’occupent des langues et du domaine d’apprentissages et même des parents. Car plusieurs exercices peuvent être résolus avec les enfants à l’école comme à la maison.Il faut noter que cette formation est aussi une occasion pour les participantes et participants de se partager des expériences sur ce matériel ordinaire aux effets extraordinaires.

Pour ces éducatrices, éducateurs, promoteurs et parents présents à cette formation, l’utilisation des bloc-cubes est une innovation dans leurs provinces, car elle vient répondre positivement à leurs diverses préoccupations. Aussi, ils se disent satisfaits de la dite formation.

Rappelons que cette formation s’est déroulée en présence des IPP du Haut -Katanga et du Lualaba 1.

Magalie MUSSA 

Site Officiel MINEPST