EPST: Phase d’appropriation des programmes modernisés d’apprentissage dans les trois secteurs prioritaires

Dans le sous-secteur de l’enseignement technique et professionnel, l’heure est à l’appropriation des programmes modernisés des filières techniques dans les trois secteurs prioritaires.

En effet, du 30 octobre au 13 novembre 2019, les différents acteurs du sous-secteur de l’ETP (enseignants, inspecteurs et chefs d’établissements), ont pris part aux ateliers d’appropriation des nouveaux curricula de l’enseignement technique et professionnel, organisés dans les sept provinces ciblées (Kinshasa, Tshopo, Kananga, Equateur, Haut Katanga, Lualaba, Kwilu).

Au total, 420 participants (soit une moyenne de 45 participants par site) ont bénéficié de cette formation qui vise les secteurs prioritaires retenus (Agriculture, BTP et Mines) par le Projet d’éducation pour la qualité et la pertinence des enseignements aux niveaux secondaire et universitaire, PEQPESU.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation 2016-2025, notamment en ce qui concerne le renforcement de la pertinence de l’enseignement technique et professionnel dans les secteurs prioritaires (Agriculture, BTP, Mines) aux niveaux secondaire et supérieur.

La démarche prévue pour mettre à l’échelle ces nouveaux programmes d’apprentissage est qu’après les phases de conception et d’appropriation, intervienne la phase d’expérimentation à tous les niveaux, accompagnée des remédiations, de validation et enfin la généralisation des curricula.

Le programme modernisé comprend :

– Les analyses de la situation du travail,

– Les référentiels de métiers-compétences,

– Les référentiels de formation,

– Les référentiels d’évaluation et de certification.

A noter qu’un accent particulier est mis sur l’acquisition des compétences à développer chez l’apprenant. L’apprentissage se fait avec de réelles simulations des situations du milieu professionnel.

Pour rappel, le processus de modernisation des programmes de filières prioritaires de l’ETP, est appuyé par le PEQPESU dans le cadre de la mise en œuvre des réformes proposées par la SSEF.

James IYOLO

 

Share Button