WILLY BAKONGA DEVANT LA PRESSE POUR L’ABOUTISSEMENT HEUREUX DU FINANCEMENT DU PROJET D’URGENCE SUR LA GRATUITÉ DE L’ENSEIGNEMENT DE BASE EN RDC PAR LA BANQUE MONDIALE

C’est devant la presse ce jeudi 18 juin 2020 que le ministre d’état, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique Willy BAKONGA s’est dit satisfait pour l’aboutissement heureux d’un travail de longue haleine fait par les experts du ministère de l’EPST et ceux de la Banque Mondiale.

Pour Son Excellence Willy BAKONGA, le gouvernement attendait avec impatience l’approbation de financement du projet d’urgence pour l’équité et le renforcement du système éducatif de la RDC.

Il vous souviendra que dès son accession au pouvoir, son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, Chef de l’État, a fait de la gratuité de l’Enseignement primaire, une des priorités de son programme quinquennal conformément aux dispositions de l’article 43 de la constitution, a indiqué le Ministre d’État BAKONGA au cours de son point de presse.

En présence de son vice-ministre Didier Budimbu, du Secrétaire Général de son ministère, de l’Inspecteur Général à l’EPST et du Secrétaire Permanent du SPACE, le Ministre d’État Willy BAKONGA a remercié les administrateurs du groupe de la Banque Mondiale pour avoir débloqué un milliard de dollars au profit de la scolarisation des enfants et de la santé en République Démocratique du Congo .

Ce financement comprend 800 millions de dollars en faveur du projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) et 200 millions de dollars de financement additionnel en faveur du Projet de Renforcement du Système de Santé (PDSS) pour améliorer la santé maternelle et infantile.

Pour le Ministre d’État, c’est le fruit d’une diplomatie agissante qui met à la disposition du ministère de l’EPST ce montant.

Le Ministre d’État a terminé son point de presse par des remerciements à la Banque Mondiale pour l’aboutissement de cette étape si déterminante du long processus. Il souligne que l’auteur des résultats de ce jour est le chef de l’État.

Il faut noter que toutes les provinces de la RDC sont concernées par la gratuité de l’enseignement, mais dans un premier temps, la Banque Mondiale a ciblé 10 provinces comme provinces pilotes pour se rassurer de la réussite de cette reforme.

Répartis en 2 parties: 444 millions au titre de prêt et 356 millions de dollars en don, ces fonds permettront en plus de la rémunération des enseignants, la rationalisation du sous-secteur de l’EPST, l’identification biométrique des enseignants, et le renforcement des capacités des instructeurs. La finalité c’est de permettre aux enfants même les plus pauvres d’avoir accès à l’éducation.

Prêt de 9 millions d’enfants vont être inscrits ou réinscrits gratuitement à l’école primaire et retourner en classe après le confinement.

SGC

Share Button