EPST : LE MINISTRE BAKONGA REMERCIE LES ORGANISATEURS DE LA MARCHE DE SOUTIEN DE LA GRATUITE DE L’EDUCATION DE BASE

EPST : LE MINISTRE BAKONGA REMERCIE LES ORGANISATEURS  DE LA MARCHE DE SOUTIEN DE  LA GRATUITE DE L’EDUCATION DE BASE

Plusieurs villes et cités de la RDC ont  répondu favorablement à l’appel de la nouvelle société civile du Congo le samedi 09 novembre 2019 : Kinshasa, Katanga, Lubumbashi, Matadi, Uvira etc. les marcheurs  n’avaient qu’un seul message  inscrit  sur les différents calicots et banderoles que brandissaient : saluer l’engagement du chef de l’Etat et de  l’ensemble du gouvernement pour avoir  rendu effective la gratuité de l’enseignement primaire en RDC.

Les membres de différentes organisations de  la société civile du secteur de l’éducation notamment la coalition nationale de l’éducation pour tous (CONEPT), l’ONG Ymae et la nouvelle société civile du Congo (NSCC)  qui ont pris part à cette marche ont  remis un mémorandum au ministre d’Etat en charge de l’EPST.

Dans ce memo, ils recommandent  entre autres  au gouvernement de payer tous les paliers prévus dans le cadre de la gratuité de l’enseignement primaire pour s’assurer de la réussite de la gratuité de l’enseignement de base telle que voulue  par le président de la république.

Le ministre  de l’enseignement  primaire secondaire et technique WILLY BAKONGA  qu’accompagnait  le  vice-ministre Didier Budimbu a  remercié les organisations de la société civile pour ce combat qu’il qualifie de noble.

Pour le ministre d’Etat : «  Cette marche consacre la réussite de cette grande ambition du président de la république Felix- antoine Tshisekedi qui doit être pérennisée ».

Le président de la NCSS,  Jonas  TSHOMBELA a félicité  tous ceux qui ont marché pour la bonne cause à savoir l’éducation des enfants. Il a remercié les différentes organisations de la société civile  qui tiennent à  accompagner le  président de la république de voir tous les enfants à l’école et qui en même temps soutiennent  la suppression de paiement des frais de motivation par les parents, la construction des nouvelles écoles et salles des classe ainsi que la prise en charge des enseignants non payés et des nouvelles unités.

Le coordonnateur  de  la  coalition nationale de l’éducation pour tous (CONEPT) Jacques TSHIMBALANGA  est d’avis que la gratuité de l’éducation de base va se consolider et que le gouvernement mettra tout ce qu’il faut pour la consolider.

Judith KANDI

Share Button