EPST: LA DG DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L’ÉDUCATION A ÉCHANGÉ AVEC LA SOCIÉTÉ CIVILE DU SECTEUR ÉDUCATIF

Arrivée dimanche 3 novembre 2019, la Directrice Générale du Partenariat Mondiale pour l’Education-PME, Madame Alice ALBRIHGT a eu dans sa première journée plusieurs rencontres avec différentes personnalités dont les acteurs majeurs de la société civile du monde éducatif.

SGC/EPST
Objectif,  écouter les points de vue de la société civile nationale sur la marche de l’éducation.  Dans la salle des réunions du secrétariat permanent d’appui et de coordination du secteur de l’éducation,  les délégués du syndicat des enseignants du Congo,  la coalition nationale pour l’éducation pour tous,  la confédération syndicale du Congo,  la fédération nationale des éducateurs et encadreurs sociaux du Congo, le syndicat national des enseignants des écoles conventionnées catholiques et tant d’autres organisations.
Parmi les questions soulevées figurent, celle de la gratuité que tous ont salué de vive voix, la gestion des effets induits pour maintenir la qualité de la formation, le renforcement du partenariat, le financement du système et l’accompagnement de la mise en oeuvre des réformes, plus particulièrement celle liée à la formation initiale des enseignants et enfin,  la mise en retraite et le rajeunissement du corps enseignant.  
Malgré un agenda chargé dont les séances de travail avec  la représentation de la Banque Mondiale,  le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le bureau de l’ambassade du Royaume-Uni et un dîner offert,  Madame Alice ALBRIHGT, dit accorder une importante part de son séjour aux représentants de la société civile du secteur éducatif qui sont membres au conseil d’administration du  Partenariat Mondiale pour l’Education-PME. 
Les délégués de ces organisations ont salué la visite de la Directrice Générale du Partenariat Mondiale pour l’Education en RDC à un moment crucial où le pays a fortement besoin d’appui. Un d’eux, Jacques TSHIMBALANGA, espère que cette rencontre augure des nouveaux financements  à  l’éducation pour un accès universel des enfants à l’école.  Il a insisté sur l’observation stricte du mode partenarial de gestion de l’éducation qui doit fonctionner comme il se doit.
Durant les 4 jours à passer en RDC, la revue des projets financés par le PME et les échanges sur la planification des prochains financements constituent l’essentiel de l’objet de cette quatrième visite au pays de Felix-Antoine TSHISEKEDI.
La journée de mardi prévoit des échanges avec le Ministre des Finances, du Budget, le Premier Ministre et la Présidente de l’Assemblée Nationale.

James IYOLO

Share Button