PERSE : Formation des points focaux des provinces éducationnelles et des sous-divisions au MGP

Le Mécanisme de Gestion des Plaintes au sein du Ministère de l’EPST continue à poursuivre son processus d’implémentation, tant sur le plan organique que sur le plan des ressources humaines, conformément aux prescrits de l’Arrêté de sa création N° MINEPST/CABMIN/0624/2020 du 15 septembre 2020. Ce processus est en train de franchir une nouvelle étape, depuis le jeudi 13 avril.

En effet, le Ministère organise, sous forme de séminaire d’orientation, la formation des Points Focaux (PF) des provinces éducationnelles et des sous-divisions sur le MGP et sur la gestion des cas de Violences basées sur le genre, Exploitation et abus sexuels et harcèlement sexuel (VBG/EAS/HS). Ce séminaire se tient, pour la première vague, dans les chefs-lieux de 4 provinces administratives  du Kasaï, Kasaï Oriental, Kongo Central et Kwilu.

L’organisation a scindé la session en deux grandes parties : introduction au MGP pour tous les points focaux (PF) indistinctement et les Inspecteurs d’enseignement et la gestion des cas VBG/EAS/HS dédiée aux points focaux en charge des EAS/HS. La première session dure trois jours. Elle porte sur la présentation des thèmes qui encadrent le MGP et nécessaires aux PF pour l’exercice de leur mission. Des concepts-clés, objectifs, avantages, risques, obstacles, communication sur le MGP, suivi et évaluation, bonnes pratiques, structures et rôles des acteurs sont les différents thèmes inscrits au premier séminaire.

La session sur la gestion des cas VBG/EAS/HS dure deux jours. En dépit de son énoncé, elle est à la fois le séminaire d’approfondissement de traitement des cas spécifiques, c’est-à-dire ceux liés aux VBG/EAS/HS et une formation aux VBG à l’attention des PF EAS/HS. Selon les instructions du Ministère sur le MGP, à chaque structure du MGP, c’est-à-dire au Comité Local de Gestion des Plaintes (école), à la sous-division, à la division ou province éducationnelle et au Comité National de Gestion des Plaintes, il sera désigné un PF femme chargé spécifiquement des cas VBG/EAS/HS. Ces cas étant considérés comme plaintes sensibles dans le MGP, ils nécessitent de la part des PF EAS/HS une formation adéquate.

Le séminaire d’orientation est organisé par le Ministère dans le cadre du Projet d’équité et de renforcement du système éducatif- PERSE, appuyé par la Banque mondiale, pour quatre ans, 2019-2023, pour la mise en place des réformes qui soutiennent l’application de la gratuité de l’enseignement primaire en vigueur, dans toute son acception, depuis septembre 2019.

Dans sa composante 3 relative au renforcement de la gouvernance du système éducatif, PERSE a prévu la mise en place d’un MGP, comme ce dispositif aux objectifs tels que renforcer la communication entre le MINEPST et les bénéficiaires de ses services, réduire les risques de conflits résultant de l’exécution des services du MINEPST, faciliter la gestion des plaintes relatives à l’EAS/HS selon une approche centrée sur la survivante ou le survivant. En prenant appui sur  le MGP institutionnel, PERSE soutient la mise en place et la consolidation du MGP par l’organisation des activités à l’instar de la formation des PF. En bref, le MGP est un instrument de sauvegarde sociale qui permet de jauger l’impact des services et activités du MINEPST et/ou de ses projets, en l’occurrence PERSE, et d’en être informé par ses bénéficiaires, au moyen d’un dispositif gratuit, accessible et confidentiel.

 

Dans le même cadre du soutien au MGP, PERSE a contribué à l’optimisation de la plateforme Allô-Ecole avec le numéro vert 178 inauguré par Son Excellence Monsieur le Ministre Tony Mwaba Kazadi, le mercredi 23 mars 2022. Ce numéro est dédié au recueil des plaintes d’ordre général. Un autre numéro vert 49 55 55, sous la supervision de Fonds des Nations Unies pour la Population-FNUAP, pour le compte du MINEPST, est aussi déjà opérationnel.

A côté de ces dispositifs technologiques, les PF joueront entre autres le rôle de recueil des plaintes. Tous les PF des sous-divisions et des provinces éducationnelles déjà dûment désignés de 10 provinces couvertes par PERSE, seront bénéficiaires de cette session de formation scindée en trois vagues. La première phase concerne 4 provinces susmentionnées. La deuxième vague prendra encore 4 autres : Ituri, Lomami, Nord-Kivu et Sud-Kivu. Enfin, la dernière vague cible 2 provinces, Kasaï Central et Kinshasa.

Ce séminaire à l’attention des PF des sous-divisions et des provinces éducationnelles a été précédé par la constitution d’un noyau national de formateurs et de la formation des experts du MINEPST aux VBG par le FNUAP. Ces différents experts renforcés sont des formateurs à différents niveaux pour le séminaire PERSE sur le MGP et la gestion des cas de VBG/EAS/HS. Ils sont directement supervisés par les spécialistes du PERSE en sauvegarde sociale et en VBG.

Fleury DALA DIANA

Site Officiel MINEPST