Tshuapa 2/ discrimination contre des cadres non originaires : les responsables educationels rappelés à Kinshasa

Le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba a rappelé à Kinshasa les responsables de la province educationnelle de l’EPST Tshuapa 2.

Les services de cette province éducationnelle sont désormais mis sous tutelle de la province educationnelle Tshuapa 1.

Le ministre a également suspendu le paiement des frais de fonctionnement des bureaux provinciaux de l’EPST Tshuapa 2. C’est l’essentiel de sa lettre adressée au gouverneur de la province de Tshuapa, ce mercredi 23 Novembre 2022.

” J’instruis madame le secrétaire général qui me lit en copie de rappeler à Kinshasa les responsables provinciaux de la province éducationnelle de l’EPST Tshuapa 2 et par conséquent de mettre sous tutelle de la province éducationnelle Tshuapa 1, les entités sous provinciales (sous-division,pools d’inspections, antennes /SECOPE, antennes Sernie) relevant de cette province éducationnelle ainsi que le personnel des bureaux provinciaux.

Ces décisions font suite au mécontentement du patron de l’EPST à propos de l’intolérance et la xénophobie dont sont victimes des cadres de son ministère non originaires de la province de la Tshuapa.

Le ministre Tony Mwaba a rappelé dans sa lettre que cette attitude va l’encontre des principes et lois de la République démocratique du Congo.

“Cette attitude inadmissible instiguée par certains opérateurs politiques bien identifiés viole les principes fondamentaux établis dans la constitution et dans les lois de la République” a écrit Tony Mwaba au Gouverneur.

Le ministre, en bon père de famille, a demandé au gouverneur de prendre des mesures adéquates pour que ces pratiques qui dérangent l’unité nationale soient découragées et ses auteurs sévèrement punis conformément à la loi.

Cephora Kokanzo

Site Officiel MINEPST