Tony Mwaba prône les valeurs dans la gestion du sous-secteur en provinces

« Chers ministres, vous avez été invités pour comprendre cette nouvelle vision : lutter contre toutes sortes d’antivaleurs. Que chacun fasse son travail pour nous permettre d’aller de l’avant mais sur une autre voie », a déclaré le Ministre national de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, lors du lancement, ce vendredi 23 juillet 2021, à Sultani Hôtel, d’un atelier sur l’état des lieux en provinces du sous-secteur, à l’intention des ministres provinciaux en charge de l’éducation. Cette initiative du Patron de l’EPST vise une nouvelle impulsion dans la manière de faire pour aboutir à un changement qualitatif au bénéfice des enfants, qui sont et demeurent l’avenir du pays.

Le Professeur Tony Mwaba a, dans son mot d’ouverture, appelé les différents ministres provinciaux à faire preuve des valeurs dans l’exercice de leurs fonctions pour faire face aux différents maux qui rongent son sous-secteur.

Le Ministre a ensuite invité les gouverneurs des provinces à éviter les interférences dans l’accomplissement des missions exclusives, relevant des compétences du gouvernement central, notamment dans la mise en place des cadres provinciaux du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, car, « le monopole de l’éducation appartient à l’État », a-t-il insisté.

En ce qui concerne la baisse de la qualité de l’enseignement en République Démocratique du Congo, le Professeur Tony Mwaba a reconnu que le ministère de l’EPST est sur le banc des accusés. Il a, de ce fait, évoqué la nécessité de remettre les choses à l’endroit, dans le souci d’atteindre des résultats à court, moyen et long terme.

Pour Mme le Secrétaire Général intérimaire à l’EPST, Christine Nepa-Nepa, cet atelier est une occasion importante de réfléchir sur des solutions adaptées, en vue d’accompagner le Ministre dans sa double mission, à savoir : redresser le sous-secteur de l’EPST et consolider la gratuité de l’enseignement primaire.

Parmi les participants, on a compté également les partenaires éducatifs, l’inspecteur général et ses adjoints, les Proveds, les directeurs-chefs des services centraux, les membres des syndicats ainsi que les représentants de la société civile.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST