Kinshasa : Tony Mwaba remet 1500 bancs aux écoles de Kimwenza

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a procédé, ce jeudi 16 juin 2022, à la remise des 1500 bancs aux écoles de Kimwenza plateau, à Mont Ngafula, dans la province éducationnelle de Kinshasa/Funa. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la campagne “Pas une école sans bancs”, une initiative qui répond à la problématique du surnombre d’élèves dans les salles de classe, un des effets induits de la gratuité de l’enseignement primaire.

Accompagné de Mme le Secrétaire Général intérimaire à l’EPST, du Directeur Provincial de Kinshasa/Funa, du Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Éducation et de la Formation (FPEF), et des membres de son cabinet, le ministre Tony Mwaba a été accueilli chaleureusement par la population scolaire et civile au Lycée de Kimwanza, cadre choisi pour la cérémonie. Une ambiance exceptionnelle a caractérisée cette journée, émaillée des chants et des cris de joie pour honorer le patron de l’EPST.

Intervenant avant le ministre de tutelle, le DG du “FPEF”, Jean-François Ekofo a salué les efforts du professeur Tony Mwaba qui ne ménage aucun n’effort pour mettre les élèves dans des bonnes conditions d’études. Et les bancs remis à ce jour, précise-t-il, vont désengorger les salles de classe.

“Ce lot de bancs est destiné à renforcer la capacité d’accueil des écoles face au nombre croissant des élèves découlant de la gratuité de l’enseignement primaire”, a dit Jean-François Ekofo.

Prenant la parole à son tour, le ministre de l’EPST a appelé les bénéficiaires à entretenir les 1500 bancs que le Fonds de Promotion de l’Éducation et de la Formation a disponibilisé pour les écoles de Kimwenza plateau. Il a aussi rappelé aux provinces éducationnelles du pays leurs attributions, de manière à les pousser à s’organiser pour commencer à remettre les bancs dans les écoles.

“Entretenez ces bancs avec les chefs d’établissement et à l’avenir remplacez ceux qui seront cassés. Les provinces éducationnelles doivent désormais prendre leur responsabilité. Ce n’est pas au ministère national de le faire à leur place comme nous l’avons fait ici, ce n’est pas notre rôle ! Dans les frais de fonctionnement que vous recevez, pensez aussi à fabriquer 5 ou 3 bancs par mois. La campagne “Pas une école sans bancs” n’est qu’un appui. Et donc, étudiez dans chaque province comment vous pouvez assurer vos responsabilités”, a martelé le professeur Tony Mwaba.

Le patron de l’EPST espère également à l’activation du décret du “FPEF”, signé par le Premier ministre, Sama Lukonde, pour trouver des ressources extrabudgétaires pouvant faciliter l’amélioration des salaires des enseignants car, dit-il, le budget de l’État est toujours limité.

Beaucoup d’autres préoccupations qui ont été soulevées au cours de cette cérémonie ont été entendues par le ministre qui a promis d’y travailler.

“Ne restez pas enfermé dans vos bureaux, effectuez des descentes, travaillez sur le terrain et venez me voir pour trouver des solutions. Comptez sur notre engagement parce qu’à la tête de l’EPST, le chef de l’État m’a exigé les résultats”, a déclaré le professeur Tony Mwaba.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST