Sextape des élèves : Tony Mwaba rassure à Fabrice Puela que les auteurs sont exclus du réseau des écoles catholiques et non du système éducatif congolais

« Ces élèves ont été exclu du Collège Saint Georges et du réseau des écoles catholiques mais ils ne sont pas exclus du système éducatif congolais. Ce n’est pas une décision du Ministre de l’EPST mais celle du Conseil de discipline de l’école, au regard du règlement d’ordre intérieur et de la foi chrétienne de l’église catholique. Donc ils peuvent aller s’inscrire ailleurs », a rassuré le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, ce lundi 8 septembre 2021, au terme de ses échanges avec son collègue des droits humains, Fabrice Puela.

En termes des preuves palpables, le Patron de l’EPST a remis au Ministre des droits humains, le Procès-verbal du Conseil de discipline du Collège Saint George, dans lequel la sanction a été clairement libellée, celle de l’exclusion définitive de tous ces élèves de cet établissement scolaire. La décision a été prise pour stopper l’hémorragie de ces séquences des vidéos pornographiques en milieux scolaires.

Le Professeur Tony Mwaba a souligné que le travail de l’EPST s’est limité à la sanction mais la prise en charge psychologique et judiciaire de ces élèves, revient au Ministère de son collègue Fabrice Puela, pour recarder ces jeunes et les protéger, de manière à les réinsérer dans la société.

Le Ministre des droits humains a reconnu tout de même que l’exclusion de ces élèves du Collège Saint George, est une mesure exemplaire, qui doit servir de leçon à tous les autres écoliers, même ceux qui ont été déjà soumis aux 4 jours de la session ordinaire de l’Examen d’Etat.

La précision du Patron de l’EPST sur le dossier des élèves auteurs des sextapes et vidéos des scènes d’immoralités, vient mettre fin à toutes les confusions qui circulaient sur les réseaux sociaux.

Rappel des faits

Il s’agit des élèves de 1ière, 2ième et 3ième des humanités du Collège Saint Georges. Les faits produits par cette catégories d’écoliers, ont touchés les sensibilités de toutes les couchent sociales, exposant ainsi l’uniforme scolaire ayant l’écusson de cet établissement scolaire.

Considérant le règlement d’ordre intérieur du réseau de toutes les écoles catholiques, en son article 42, alinéa 10 et 15 qui stipule : « détenir des documents immoraux ou se livrer aux actes immoraux ; avoir des relations louches entre élèves ou entre élève et personnel de l’école, entrainent une exclusion définitive de l’école, le conseil de discipline extraordinaire du Collège Saint George, qui a statué sur ce dossier le lundi 7 septembre 2021, a confirmé le dit article, après débat et délibération, en excluant définitivement de cet établissement scolaire, les élèves auteurs des sextapes, une décision reprise dans un Procès-Verbal, signé par les membres du Conseil.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST