LUTTE CONTRE L’ABSENTEISME A L’EPST: UN LOGICIEL DES PRESENCES NUMERIQUES EN COURS D’INSTALLATION DANS TOUTES LES DIRECTIONS DU MINISTERE

La Direction de l’Organisation et de l’Informatique (DOI) du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) procède depuis le 18 octobre 2021 à l’installation du logiciel des présences numériques dans toutes les directions du ministère. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la matérialisation de la vision du Ministre Tony Mwaba Kazadi, qui consiste à assainir l’environnement professionnel dans son sous-secteur.

Pour Godé EALE NSOMB’AOLEKA N.E LIWAWA, Directeur-Chef de Service de la direction en charge de l’organisation et de l’informatique qui dirige les opérations, ce système qui fonctionne avec les empreintes digitales va aider le ministère à “rentabiliser les présences” et à “éradiquer l’absentéisme”:
“Ce système de gestion des présences des agents sera bénéfique pour la maitrise des effectifs dans toutes les directions, en vue de lutter contre les agents fictifs et pléthoriques. Il va, non seulement pousser les agents à se présenter chaque jour au service, mais aussi à améliorer leur rendement au profit du ministère”, a indiqué Godé EALE.


Le responsable de la Direction de l’Organisation et de l’Informatique a par ailleurs émis son vœu de voir cette initiative s’étendre dans d’autres services du ministère, en provinces et même dans d’autres secteurs en dehors de l’EPST.
“Nous sommes une direction technique, prête à apporter notre appui partout. On ne nous a pas donné qualité d’aller au-delà de notre ministère. Notre champ d’application c’est l’EPST. Si les autres ministères jugent de recourir à nous en terme d’expertise, en ce moment-là, nous apporterons notre contribution”, affirme-t-il.
Voici comment fonctionne ce système : l’agent débarque le matin au service. Il marque de l’un de ses pouces sur un pointeur placé juste à l’entrée. Les informations sont automatiquement transmises dans la base des données, pour marquer la présence. Il procède de la même manière à la fin des activités de la journée. C’est un processus qui épargne les agents du long fil d’attente qui se crée à l’arrivée et au départ, quand ils signent à tour de rôle l’heure d’arrivée et/ou du départ dans le registre des présences.
Depuis son avènement à la tête de l’EPST, le ministre Tony Mwaba ne cesse de s’illustrer par des actions et des réformes dans le sens d’améliorer les conditions de travail dans son secteur, selon la vision du gouvernement et du président de la République, Félix Tshisekedi.
Bruno NSAKA

Site Officiel MINEPST