Kinshasa-Lukunga et le partenaire ACCELERE 2 sur les activités des groupes d’aide psychopédagogique

Le PROVED de la Lukunga, le Directeur du Centre National d’Orientation Secondaire et Professionnel accompagnés de leurs collaborateurs, en séance de travail ce mardi 23 novembre 2021 avec les experts d’ACCELERE 2 (Madame GAELANNE BOURGES ET TRACY TUMBA spécialistes de Gender). L’objectif de cette séance était de se rendre compte de travail abattu sur les activités des groupes d’aide psychopédagogique (GAP). Cette structure qui a pour mission la guidance et le counseling, placée dans les écoles pour une meilleure prise en charge de chaque élève selon ses difficultés et problèmes rencontrés pendant  les apprentissages a suscité l’attention du partenaire.

C’est ainsi, le  Proved  Zono  lors de son commentaire  a  expliqué au partenaire que  la Province Educationnelle de  Lukunga fait de la mise en place de GAP son cheval de bataille. Car, la réussite de l’action éducative dépend  de l’efficacité de la collaboration entre les partenaires engagés dans ce processus (parents, enseignants, préfet, directeur des études, Conseiller pédagogique, Conseiller d’orientation, directeur du primaire, surnuméraire et l’élève lui-même).

L’école qui est une institution de réussite et non d’échecs scolaires, vise la transformation de l’élève à la fin de sa formation.  Il convient de signaler  que la province de lukunga  a fait  fonctionner 815 GAP contre 800 planifiés au cours de l’année scolaire 2020-2021,   les 815 écoles au sein desquelles ont fonctionné le GAP représentent 40% de l’ensemble d’écoles primaires et secondaires de kinshasa-lukunga.

Il sied de noter que les taux  d’abandon et de redoublement au primaire sont passés  de 14% et de 10% en 2018-2019 à 8,7% et à 8,2 en 2020-2021. Pour ainsi dire, le taux de redoublement et d’abandon, ont subi une  baisse de 5,3 et 1,8% au primaire. Pour les mêmes années scolaires  sus évoquées, ces taux sont partis au secondaire de 17% à 9,8% et de 12% à 8,4%.  Ainsi  donc,  ces taux de redoublement et d’abandon ont régressé respectivement au primaire et secondaire de 7,2 et de 3,6 de nos jours.

Le Directeur du Centre National d’Orientation Secondaire et Professionnel (CNOSP) et les différents collaborateurs ont intervenu sur la genèse du GAP et son bien-fondé. Ces résultats très encourageants ont ému les partenaires et ont pris l’option de porter leur dévolu à la sous division de mont-ngafula 2 et une de la sous-division de la Tshangu pour réaliser leurs activités.

Rédaction

Site Officiel MINEPST