Mbuji-Mayi : Tony Mwaba confirme la rentrée scolaire pour ce lundi 4 octobre 2021

« Le 4 octobre prochain, c’est la rentrée scolaire sur toute l’étendue du territoire national », a affirmé le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le Professeur Tony Mwaba Kazadi, qui séjourne depuis vendredi 1 octobre, dans la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï oriental, accompagné d’une forte délégation venue de Kinshasa, pour lancer officiellement l’année scolaire 2021-2022.
Dès son atterrissage à l’aéroport de Bipemba, le Ministre de l’EPST a été accueilli chaleureusement par les Ministres provinciaux de l’éducation et de l’intérieur, les députés provinciaux, les acteurs de son sous-secteur, et une marée humaine, joyeuse de voir le Professeur Tony Mwaba foulé le sol de Mbuji-Mayi pour la première fois depuis sa nomination.
Le Patron de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique est allé en suite à la rencontre du gouverneur intérimaire du Kasaï oriental, pour lui présenter les civilités et lui faire part de sa mission, un agenda qui prévoit beaucoup d’activités dans cette province.
« En dehors de la cérémonie de lancement de la rentrée scolaire, nous avons d’autres activités connexes, notamment l’installation de la Mutuelle de Santé des Enseignants de l’EPST, le lancement de la campagne pas une école sans bancs. Nous allons aussi fournir des manuels scolaires dans plusieurs écoles, et donc beaucoup d’activités qui vont nous prendre assez de temps. Et quand nous aurons fini, c’est alors que nous allons décider de rentrer à Kinshasa », a confié le Professeur Tony Mwaba.
Concernant les travaux de la commission paritaire Gouvernement – Banc syndical de l’EPST, le Ministre a rassuré que l’exécutif national a déjà répondu favorablement à certaines revendications des enseignants, et qu’actuellement les deux parties continuent minutieusement les discussions pour trouver des solutions idoines à toutes les autres préoccupations des enseignants qui demeurent.
« Nous avons suspendu le format de nos discussions en accordant de bonne foi et compte tenu des impératifs budgétaires, un acompte sur certaines revendications des enseignants. Mais les discussions se poursuivent cette fois dans le cadre d’une commission ministérielle interne avec le banc syndical. Tous les syndicalistes étaient représenté au niveau de Kinshasa, et nous nous sommes accordés », a déclaré le Professeur Tony Mwaba.
Christian BELLA
Site Officiel MINEPST