Tony Mwaba annonce la relance des réunions d’évaluation des cahiers des charges des syndicats de l’EPST

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a réuni, ce mardi 13 septembre 2022, les syndicats des enseignants, ceux du Secrétariat Général et de l’Inspection Générale, dans la salle des réunions du CREK pour annoncer la relance des réunions d’évaluation des cahiers des charges de chaque structure. Cette réunion s’inscrit dans la logique imposée par le chef de l’État d’entretenir un dialogue permanent avec les acteurs sociaux afin de maintenir la paix sociale.

Dans son adresse, le patron de l’EPST a d’abord souligné l’importance que revêt les réunions d’évaluation au regard des actions déjà réalisées, celles qui sont en cours et d’autres qui ne sont pas encore réalisées. En suite, le professeur Tony Mwaba a relevé la nécessité de mettre de l’ordre dans les différents syndicats de son sous-secteur. Pour le ministre, il n’est nullement question de museler les syndicalistes mais plutôt d’améliorer les approches de différentes revendications.

“Il y a urgence que l’on organise la formation des syndiqués pour leur donner les vrais fondements de mener les actions concernant les revendications. Parce qu’il y a des syndicalistes qui ne savent pas identifier le problème, trouver la cible avant de définir les actions à mener”, a-t-il indiqué.

Dans ce contexte de dialogue permanent, le numéro un de l’EPST a invité les syndicalistes à privilégier l’essentiel au lieu de mener des actions qui perturbent l’ordre public, car selon Tony Mwaba, il existe des problèmes qu’il a hérités mais dont les solutions sont en cours, grâce à son implication personnellement.

Le ministre s’est insurgé en outre contre des pratiques illicites entretenues par certains syndicalistes qui s’immiscent dans l’administration centrale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

En abordant les questions d’actualité dans son sous-secteur, le ministre Tony Mwaba a, notamment fait allusion à la mission en provinces sur l’identification des syndicalistes, la caisse de retraite des enseignants, le comportement des syndiqués. Il a fait savoir que cette mission a été suspendue en attendant les détails pour comprendre pourquoi une mission dont l’ordre a été signé en mai, est exécuté en septembre ?

Au terme de son adresse, le patron de l’EPST a exhorté les délégués syndicaux à restituer les conclusions de la réunion dans leurs bases respectives.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST