La MESP réceptionne un lot important des matériels de laboratoire et d’équipements médicaux.

Des consommables pour prélèvement, les matériels et réactifs de microbiologie, de chimie, d’hématologie et quelques mobiliers ont été remis le jeudi 22 septembre 2022 à la Mutuelle de Santé des Enseignants de l’EPST (MESP) par l’Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours.

La cérémonie a eu lieu au secrétariat exécutif de la MESP dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Le coût global pour l’acquisition de ces matériels est estimé à 98 500 dollars américains.

Dans son allocution de circonstance, Guy Mafuta Kabongo, Président du Conseil d’Administration de la MESP a  salué ce geste qui vise à améliorer les conditions socio-sanitaires de plus de 500 000 familles d’enseignants de l’EPST à travers le pays  qui dépendent de cette mutuelle: « ces matériels permettront de prévenir certaines maladies dont les thérapies coûtent   extrêmement chères », a-t-il fait savoir.

Guy Mafuta a également formulé le vœu de voir les structures publiques et privées emboiter le pas de l’Eglise de Jésus Christ des Saints des Derniers jours, avant d’appeler à l’utilisation rationnelle de ce don.

Ce don va dans le cadre du partenariat entre la MESP et l’Eglise des Saints des derniers jours, a indiqué pour sa part Didier Mutombo, directeur des affaires humanitaires au sein de cette église.

Selon lui, l’amélioration de la qualité des enseignements telle que voulue par le gouvernement via le ministère de l’EPST passe avant tout par la bonne santé du personnel enseignant : « l’avenir de ce pays dépend de la qualité de l’éducation donnée à la jeunesse et la qualité de l’éducation est résultante d’une bonne santé des enseignants car, dit-on, une bonne santé vaut mieux que la richesse », a-t-il martelé.

Présente à la cérémonie pour le compte du gouvernement, Aminata Namasia, vice-ministre de l’EPST a indiqué que l’acte posé par l’église  des saints des derniers jours vient en soutien à la vision de Félix Tshisekedi, président de la RDC : « le président veut offrir aux enseignants congolais les conditions de travail saines », a-t-elle fait savoir.

Pour rappel, l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours accompagne le ministère de l’EPST notamment dans la réhabilitation des infrastructures scolaires. En mai 2022, la vice-ministre de l’EPST a inauguré l’Institut Badiadingi dans la commune de Mont-Ngafula à Kinshasa, réhabilitée par la même église à la hauteur de 350 mille dollars américains comme coût global des travaux.

Bruno NSAKA

Site Officiel MINEPST