La deuxième vague des confessions religieuses signe la nouvelle Convention scolaire

Après la première vague du vendredi 11 novembre dernier où six représentants des confessions religieuses avaient signé aisément la nouvelle convention de gestion des établissements publics d’enseignement maternel, primaire et secondaire, cinq autres représentants des confessions religieuses ont apposé leurs signatures sur ce document avec l’État congolais, représenté par le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi, ce mercredi 16 novembre 2022.

Il s’agit du représentant des églises de Réveil au Congo, du représentant de la Communauté Islamique, du représentant de l’Armée du Salut, du représentant de la Mission Évangélique des Adventistes du 7ème jour et celui de l’ESECO.

Le Représentant de la Communauté Islamique a souligné que cette Convention donne un nouveau souffle à l’appareil éducatif qui constitue l’avenir de République Démocratique du Congo. Et pour cela, il estime qu’il faut encourager le dynamisme du patron de l’EPST, le professeur Tony Mwaba Kazadi qui n’a ménagé aucun effort pour aboutir à la signature de ce cadre légal qui régit le partenariat entre l’État congolais et les confessions religieuses dans le domaine de l’éducation.

Pour sa part, le représentant des églises de Réveil au Congo, le Révérend Israël Dodo Kamba a exprimé sa satisfaction en relevant qu’aujourd’hui, ils sont au moins sûrs de la nature et la teneur de la nouvelle convention scolaire.

“C’est un sentiment de joie, il faut l’admettre, parce que depuis tout ce temps nous fonctionnions sans toutefois ratifier ce qui a été arrêté, ça fait plusieurs années. Donc cette fois-ci, nous pourrons dire qu’actuellement, nous fonctionnons selon ce qu’on a voulu, selon ce que nous nous sommes convenus”, a-t-il fait savoir.

À la demande du Révérend Israël Dodo Kamba, le ministre Tony Mwaba a décidé de la création d’un cadre de concertation permanent entre le ministère de l’EPST et les confessions religieuses ayant signé la nouvelle convention scolaire qui remplace celle de février 1977 après 45 ans.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST