Kisangani : Tony Mwaba lance l’édition 2022 de l’ENAFEP

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le professeur Tony Mwaba Kazadi a lancé, ce mardi 05 juillet 2022, l’Examen National de Fin d’Etudes Primaires (ENAFEP) à Kisangani, dans la Province de la Tshopo. C’était au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Gouverneur de province, Abibu Sakapela Bin Mungaba, du Conseiller Spécial du chef de l’État et Coordonnateur de la Cellule de Changement des mentalités, du Conseiller du chef de l’État au Collège de l’Éducation, de la Conseillère du Premier ministre et des cadres de toutes les huit provinces éducationnnelles constituant la Grande Province Orientale démembrée.
Au total, 2.011.188 candidats finalistes ont été enregistrés pour passer l’ENAFEP 2022 à travers la République, dont 958.649 filles alors que l’édition 2021 avait enregistré 1.559.518 finalistes dont 880.826 filles, a révélé le patron de l’EPST. Le professeur Tony Mwaba a ajouté que ces candidats sont répartis dans 8.111 centres de passation alors que ceux de 2021 avaient passé le TENAFEP dans 7.026 centres.
Pour le ministre, cette augmentation démontre à suffisance que la gratuité de l’enseignement primaire a contribué à remettre beaucoup d’enfants sur le banc de l’école, surtout qu’elle a été élargie pour la participation à cette épreuve aux élèves des écoles privées. Occasion pour lui de féliciter le chef de l’État qui a rendu possible la mise en œuvre de cette réforme sur toute l’étendue du territoire national.
“Je voudrais adressé mes hommages les plus déférents à Son Excellence, Monsieur le Président de la République et chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, artisan de la gratuité de l’enseignement primaire, envers qui je renouvelle mon engagement et ma détermination à ne ménager aucun effort pour matérialiser son rêve de promouvoir le développement de notre pays, par la construction au cœur de l’Afrique d’un système éducatif équitable, inclusif et de qualité, en phase avec les objectifs du développement durable”, a déclaré le professeur Tony Mwaba.
Le numéro un de l’EPST tient également à ce que les résultats qui découleront de l’ENAFEP 2022 reflètent le niveau réel atteint par chaque finaliste du primaire qui aura pris part.
Christian BELLA
Site Officiel MINEPST