Christine Nepa Nepa suspend le Proved du Sud-Kivu 2 pour avoir demandé aux écoles de contribuer pour la construction des infrastructures

C’est sur instruction du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), que Madame le Secrétaire Général, Christine Nepa Nepa Kabala a suspendu le Proved de la province éducationnelle du Sud-Kivu 2, pour avoir exigé aux élèves de payer 1000 Francs Congolais (FC) comme frais de contribution pour la construction des infrastructures. Cette suspension démontre l’engagement du professeur Tony Mwaba Kazadi à éradiquer toutes formes d’antivaleurs dans son sous-secteur.

Il a été rapporté au Patron de l’EPST l’information contenue dans une correspondance signée par Albert Bope Piema, dont l’objet porte sur la contribution immédiate de 1000 FC par élève pour la construction des trois bureaux provinciaux de l’EPST dans la province éducationnelle du Sud-Kivu 2, adressée au gestionnaire des écoles tant publiques que privées agréées.

Dans ce document, le Proved de cette province éducationnelle porte à la connaissance de tous les responsables des établissements scolaires qu’à la suite de la réunion du Comité restreint de l’EPST/Sud-Kivu, tenue le 08 février 2022, ayant abordé certains points importants et urgents y compris le fameux problème de manque d’infrastructures pouvant abriter les bureaux provinciaux, il a été décidé que chaque élève de toutes les écoles publiques du secondaire paye un montant de 1000FC.

Quant aux écoles privées agréées, ce montant devra être recouvré à tous les niveaux (maternel, primaire et secondaire) et ce, dès lundi 14 février 2022.

Cette demande illicite d’argent qui est loin de la perception du Ministre de l’EPST, lui a valu une suspension pour lancer un message claire à tous les autres Proveds qui tenteraient la même démarche.

Le professeur Tony Mwaba est plus que jamais déterminé à redresser son sous-secteur par la lutte contre les antivaleurs.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST