Point de presse : Emery OKUNDJI NDJOVU annonce la publication imminente des résultats de l’Examen d’Etat 2019 et confirme la rentrée des classes pour le 02 septembre prochain

Share Button

Deux points essentiels étaient à l’ordre du jour lors de ce face à face avec la presse kinoise : l’évaluation de la dernière session de l’examen d’Etat et la divulgation du calendrier scolaire 2019-2020. La rentrée des classes est confirmée pour le lundi 02 septembre 2019. La publication des résultats de l’EXETAT 2019 interviendra incessamment.

Les filles participent de plus en plus à l’Examen d’Etat, c’est également ce qui ressort de l’évaluation de la toute dernière session de l’Examen d’Etat. En cette édition 2019, le taux de participation des filles a connu une hausse de 8% par rapport à l’édition précédente. Dans l’ensemble, le taux de participation des filles et garçons a connu aussi un accroissement de l’ordre de 7,5%.

EPSP / SGC

S’agissant toujours de la session de l’examen d’Etat, le ministre intérimaire de l’EPSP a mis en garde tous les imposteurs qui se livreraient à des spéculations à travers les réseaux sociaux. Il a, par ailleurs, rappelé que seul le communiqué du ministère de l’EPSP, pouvoir organisateur, est appelé à rendre public les résultats. Les différentes sociétés de télécommunications seront mises à contribution au moment opportun pour la diffusion des résultats. Et, après la publication de ces résultats, interviendra également, la remise des diplômes d’Etat de l’année 2019.

SGC / EPSP

Emery OKUDJI est aussi revenu sur la volonté du chef de l’Etat qui consiste à rendre gratuit l’enseignement au niveau primaire dès la prochaine rentrée scolaire.

Concernant le calendrier scolaire, le ministre a rassuré que toutes les dispositions pratiques sont mise en place par le Gouvernement  pour rendre effective la  rentrée scolaire 2019-2020. Le calendrier scolaire, seul outil devant guider et orienter le déroulement de cette année scolaire, respecte toutes les exigences  tel que repris dans la loi cadre nº14/004 du 11 Février de l’enseignement National.

SGC / EPSP

Emery OKUNDJI a voulu, grâce à cette rencontre, fixer l’opinion public sur la volonté politique du gouvernement qui porte sur l’amélioration non seulement de la qualité de l’enseignement en RDC mais aussi de la situation des enseignants. Une volonté qui passe nécessairement par le respect des engagements pris entre les deux parties.

Notons qu’en dépit de quelques difficultés liées notamment au report du TENAFEP, JUNACYS et EXETAT dans certains territoires des provinces du Nord-Kivu et Sud-Ubangi, l’année scolaire 2018-2019 s’est bien déroulé.

 

Magalie MUSSA