PAQUE : les actions qui ont permis  le suivi et l’évaluation pour la réussite du projet 

Alors que le Projet d’Amélioration de la Qualité de l’éducation se clôture en décembre 2022, la Direction de Gestion de Communication du ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (DGC/EPST) revient sur les réalisations de ce Projet, dans cette série de trois articles.

Les deux premiers volets de cette série se sont attelés sur les deux premières des trois composantes de PAQUE à savoir l’amélioration des conditions d’enseignement au primaire et le renforcement de la gestion sectorielle. Cet article pour sa part,  traite de la troisième composante : « la gestion, le suivi et l’évaluation du projet ».

 Cette composante avait pour objectif de veiller à l’exécution optimale du projet et à la vérification de l’atteinte de ses résultats.

Ces résultats sont, entre autres, des réformes contenues dans la SSEF 2016-2025. Plusieurs études ont été menées sur terrain pour servir de baromètre à l’atteinte des objectifs du projet. C’est le cas de l’étude provisoire de l’évaluation du projet PAQUE.

Ces études sont souvent accompagnées à la fois des plans pour résoudre les difficultés qui sont un frein à l’amélioration de la qualité de l’éducation, et des rapports  qui les documentent. C’est ainsi qu’il y a eu par exemple un plan en faveur des Populations Autochtones ; un plan d’action opérationnel de communication pour les années 2021 et 2022 ; un rapport d’avancement de la mise en œuvre des activités PAQUE en juillet 2020 ; des rapports d’avancement du projet de 2020 à 2022 ; un plan de suivi-évaluation de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation (SSEF-2016-2025).

PAQUE a également joué un rôle prépondérant dans l’obtention de l’Arrêté ministériel portant mise en place du Cadre institutionnel du Mécanisme de Gestion de Plaintes (MGP) et dans la signature du code de bonnes conduites du personnel enseignant (code 22) par les professionnels de la craie sur une grande partie du territoire national congolais.

Pour une évaluation tous  azimuts, deux revues conjointes et annuelles à mi-parcours de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation ont été organisées dont l’une du 30 septembre au 04 octobre 2019 et la deuxième du 13 au 17 octobre 2022.

Notez que toutes les directions et structures ayant porté le Projet de l’Amélioration de la Qualité de l’Education que nous avons interrogées ont présenté leur satisfecit pour ses réalisations, en dépit de quelques difficultés soulevées. D’où leur plaidoyer de voir le gouvernement mettre la main à la pâte pour assurer la pérennisation de ses acquis.

Bruno NSAKA

Site Officiel MINEPST