Tony MWABA et Fridolin AMBONGO s’accordent pour la réussite de la gratuité

« Aujourd’hui il était très important de commencer par ici, parce que dans ce partenariat, nous avons besoin de l’accompagnement de l’église, et celui de toute la coordination des écoles conventionnées catholiques, pour la réussite de notre mission à savoir, le redressement de notre sous-secteur ainsi que la consolidation de la gratuité de l’enseignement », a fait savoir le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony MWABA KAZADI, accompagné de la Vice-ministre Aminata NAMASIA, ce mardi 11 mai 2021, après leurs échanges avec l’archevêque de Kinshasa, Fridolin AMBONGO, au Centre Lindonge dans la commune de Kalamu. Ils ont notamment parlé de la collaboration qui doit exister entre le ministère de l’EPST et l’église catholique, un des partenaires de l’État Congolais dans le domaine de l’éducation.

Cette rencontre, s’inscrit dans le cadre des réunions de prise de contact avec les différents partenaires du sous-secteur de l’EPST, initié par Tony MWABA pour raffermir les liens de collaboration. Le Ministre a reçu quelques orientations de l’archevêque, par rapport aux différents problèmes qui ont miné les rapports entre le ministère et l’église catholique qu’il représente. Ils se sont convenu de travailler dans une nouvelle dynamique.

« Vous savez que dans le temps passé, il y avait un peu des frictions entre le ministère de l’EPST et l’église catholique. Voilà pourquoi nous saluons l’initiative des nouveaux responsables de ce ministère, qui sont venu à notre rencontre pour qu’on fasse le point et dégager la direction dans laquelle nous voulons aller », a déclaré Fridolin AMBONGO.

Au sujet de l’épineuse question de la gratuité, l’archevêque de Kinshasa a garanti le soutien de son église pour sauver cette réforme, de manière à ce que tout le monde puisse en bénéficier, avec comme corollaire le redressement du système éducatif, tel que prôné par le patron de l’EPST. Fridolin AMBONGO estime que ces défis énormes exigent la grâce divine, pour pouvoir les relever. C’est ce qui lui a d’ailleurs poussé à bénir le Ministre Tony MWABA et la Vice-Ministre Aminata NAMASIA au terme de leurs échanges.

« La visite de ces deux nouveaux responsables du ministère, c’est pour recevoir la bénédiction du seigneur, parce que je sais que leur charge ne sera pas facile. Il y aura des résistances internes qui n’acceptent pas de changement, mais nous allons les soutenir. Je leur ai dit, j’ai prié pour eux, pour que le seigneur puisse les soutenir dans leur effort de mise en application de cette réforme, pour que notre système éducatif puisse reprendre sa couleur d’autre fois », a-t-il souligné.

L’archevêque a souhaité un bon vent au partenariat scellé entre le Ministre de l’EPST et l’église catholique, surtout au regard de ce que le peuple attend de ce ministère et de son église.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST