Enseignement à distance à l’ère du coronavirus : Jolino Makelele adhère à la vision de Willy Bakonga

Déterminé à poursuivre la formation de tous les élèves à distance en cette période de trêve scolaire suite à la deuxième vague de la pandémie de Covid-19, le Ministre d’État, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga, a échangé jeudi 7 janvier avec son collègue de la communication et des médias, Jolino Makelele, pour solliciter une implication considérable des télévisions publiques dans sa démarche. L’objectif est d’assurer une diffusion régulière et large des cours, pour atteindre les enfants de tous les coins du pays.

Dans leurs échanges, les deux ministres ont réalisé le risque permanent de contamination dans les milieux scolaires, d’autant plus que les enfants sont souvent asymptomatiques, et de ce fait vecteur du coronavirus dans les différentes familles congolaises. Jolino Makelele a salué le sens de l’approche de Willy Bakonga, qui visent à la fois la sécurité sanitaire des élèves et la poursuite de leur formation à distance.

« Il est un devoir impérieux de l’État, d’aider à ce que les enfants qui sont resté à la maison pendant cette période, ne puisse pas manquer de l’éducation à laquelle ils ont droit. C’est une démarche de mon collègue de l’EPST que j’encourage. Puisque l’enseignement est publique, la télévision est également publique, donc nous devons combiner ces caractères publics dans l’intérêt de nos enfants », a souligné le Ministre de la communication et des médias.

Dans sa perception, Willy Bakonga reste très vigilant avant de reprendre les activités scolaires. Le Ministre a adopté la politique de zéro contamination au niveau des écoles, qui enregistre au moins 25 millions d’élèves à travers le pays.

« Nous ne pouvons pas faire les choses dans la précipitation parce qu’on veut étudier. Si dans deux semaines l’INRB nous donne des bons indicateurs, nous reprendrons les cours. Mais aujourd’hui il faudrait absolument que nous mettions les enfants à l’abri de ce danger qui nous guette. Nous ne pouvons pas accepter qu’un seul enfant soit contaminé », a martelé le numéro un de l’EPST.

Cette démarche de Willy Bakonga s’inscrit également dans sa nouvelle logique qui consiste à institutionnaliser l’enseignement à distance. Le Ministre compte sur l’appui de son collègue de la communication et des médias, qui lui a rassuré la diffusion de tous les cours sur la RTNC 1, 2 et 3. Les experts du Ministère de l’EPST et ceux de la Télévision Nationale Congolaise vont bientôt se mettre ensemble pour élaborer un plan médias, émaillé d’un contenu pédagogique à diffuser au bénéfice des élèves.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST