Breaking News

Tony Mwaba explique le leitmotiv de sa mission à la famille éducationnelle

« Nous avons reçu deux missions, le redressement du sous-secteur de l’EPST et la consolidation de la gratuité de l’enseignement. Pourquoi le redressement, parce que l’éducation est devenue un secteur marchand. On ne peut pas parler de la gratuité dans un environnement malsain », a déclaré le Patron de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba, mercredi 02 juin 2021, au cours de la cérémonie de présentation officielle du Ministre et de la Vice-Ministre, Aminata Namasia, à la grande famille éducationnelle, dans la salle de conférence du collège Boboto dans la commune de la Gombe.

Il était question pour le Ministre de dessiner le contour de sa démarche qui s’annonce hors pair, une détermination à redorer l’image du Ministère de l’EPST et à pérenniser la réforme la gratuité de l’enseignement primaire pour le grand bénéfice de plus petits, constituant l’avenir de la République Démocratique du Congo. A en croire Tony Mwaba, Dieu a déjà béni le Congo mais le malheur du pays, demeure le résultat de la mauvaise politique des hommes, une réalité pourtant vécue depuis des lustres dans ce sous-secteur. D’où le Ministre a rappelé son engagement à apporter un vent nouveau.

« Dans l’administration de l’EPST, il y a toutes les expertises mais les choses ne marchent pas. Si les choses ne marchent pas, c’est à cause de nous-même. Voilà pourquoi dès mon arrivée à la tête de ce ministère, je vous ai proposé de vous engager, dans une politique de rupture avec le passé, un changement qualitatif qui vise non seulement les animateurs mais aussi la manière de faire les choses », a martelé le Professeur Tony Mwaba.

Cependant le numéro un de l’EPST est sans ignoré qu’à chaque réforme il faut s’attendre à la résistance, mais il reste moralement déterminé à avancer dans ce sous-secteur pour arriver à obtenir un changement radical.

« Etant donné que le changement ne nuit à personne, il faut l’imposer, parce que ça profite à tout le monde. Il y a des gens qui n’ont aucune passion pour l’éducation mais qui se sont retrouvés dans ce sous-secteur pour des raisons mercantilistes. Nous sommes résolument engagés pour le redressement de ce sous-secteur et à combattre toutes sortes d’antivaleurs », a-t-il insisté.

Au regard de ces défis énormes à relever, Tony Mwaba a demandé à toute l’administration, tous les partenaires éducatifs, voir les partenaires techniques et financiers présents dans la salle, de pouvoir l’accompagner avec la Vice-Ministre Aminata Namasia, pour réussir le pari, car pour le Ministre, la base de l’éducation c’est l’EPST.

Satisfait de la journée, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, a souligné aussi le caractère symbolique de cette cérémonie organisée par la Secrétaire Générale a.i à l’EPST, Nepa Nepa Kabala avec son équipe, « un jour qui marque un nouveau départ avec un nouvel esprit et qui aura des conséquences positive », a rassuré Tony Mwaba.

Le numéro 1 de l’EPST a tenu enfin à accomplir un grand devoir, celui de remercier le seigneur Dieu qui constitue sa force et le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la confiance qu’il a placé en lui et en la Vice-Ministre, pour accomplir l’agenda politique qui leur a été assigné.

Cette rencontre de la grande famille éducationnelle, a été également remarquée par la présence de l’Inspecteur Générale de l’EPST, Jacques Odia et du Ministre Provincial de l’éducation de Kinshasa, Charles Mbutamuntu.

Christian BELLA

Site Officiel MINEPST