Une mission au Kasaï Oriental pour sensibiliser à la signature du Code de bonne conduite du personnel enseignant

La mission de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) venue de Kinshasa pour la sensibilisation des enseignants à la signature de l’acte d’engagement au respect du Code de bonne conduite du personnel enseignant du primaire, a présenté, le lundi 20 décembre 2021, les civilités au ministre provincial du Kasaï Oriental en charge de l’Éducation.

Au-delà du protocolaire, la délégation conduite par le directeur administratif et financier, Alexis Kaluwa, a expliqué au ministre provincial de l’Éducation la nécessité, sinon, l’obligation pour les enseignants de la province de signer l’acte d’engagement au respect du Code de bonne conduite du personnel enseignant.

L’enjeu étant d’assainir le milieu scolaire de certaines antivaleurs. Une initiative saluée par le ministre provincial en charge de l’Éducation, Lazare Tshipinda Kasonga.

Pour lui, en plus du Code d’éthique de l’agent public de l’État, il était important de rédiger un Code spécifique au personnel enseignant assis et débout. Histoire de réguler la conduite et le comportement du personnel enseignant en milieu scolaire et ainsi contribuer aux objectifs de la gratuité de l’enseignement primaire.

Alors que certains élèves sont victimes d’abus de certains enseignants dont le viol et le harcèlement sexuel, le Code de bonne conduite élaboré par le ministère de l’EPST avec l’ensemble des partenaires éducatifs dans le cadre du Projet d’équité et de renforcement du système éducatif (PERSE) financé par la Banque mondiale, tombe à point nommé.

Juste après le ministre provincial de l’Éducation, la délégation composée aussi du représentant du PERSE, Bob Ngutu Muhema, spécialiste en gestion des finances publiques et des communicateurs (Educ Tv et Dgc), ainsi que du point focal provincial du PERSE/Kasaï Oriental, a tenu la réunion préparatoire à l’atelier de sensibilisation à la signature de l’acte d’engagement au respect du Code de bonne conduite du personnel enseignant.

Une réunion tenue à la Division provinciale de l’EPST/Kasaï Oriental en présence de la directrice provinciale intérimaire de l’EPST/Kasaï Oriental 1, Christine Kabika. Un atelier de deux jours (du 21 au 22 décembre 2021 à Mbuji-Mayi) qui va regrouper une quarantaine de participants composés, entre autres, de membres du comité provincial de l’EPST et ceux des comités sous-provinciaux de la province éducationnelle du Kasaï Oriental 1.

Rédaction

Site Officiel MINEPST